Comment apprendre facilement des langues en famille

Comment apprendre des langues en famille, et tirage d'un livre pour enfant "Country Store", Blog Marie-Eve Boudreault, auteure

 

Aimeriez-vous que votre enfant soit bilingue, tout en affectionnant sa langue maternelle?

Dans un monde où l’anglais est la langue d’échange internationale, un enfant qui l’a « dans sa boîte à outils » peut avoir accès à de plus grandes opportunités, autant maintenant que dans ce que laisse envisager le futur. Par exemple, au Québec, parler anglais ouvre la porte sur le monde, et les gens bilingues ont un atout non négligeable sur le marché du travail. En même temps, s’assurer de l’importance de la langue française respecte notre culture et sa saveur.

Mais encore, apprendre d’autres langues permet de conserver un héritage familial, ainsi que de mieux connaître d’autres cultures.

Comme plusieurs, j’ai été initiée à l’anglais à l’école, étant aussi dans un groupe bilingue à l’école secondaire. Mais je considère que la manière dont j’ai vraiment appris l’anglais a été en baignant dedans, à la unschooling, soit par la musique et la télévision dès mon adolescence. Je suis maintenant fluente en anglais, je comprends l’espagnol, et j’étudie le japonais de cette manière. J’ai cependant un léger accent français, parce qu’appris sur le tard et non parlé couramment au quotidien (quoique je pense dans deux langues au quotidien, ou on pourrait dire aussi en franglais!)

Plusieurs d’entre vous ont sûrement des expériences semblables où l’étude d’une langue à l’école ne mène pas aux mêmes résultats qu’une immersion dans un milieu où l’on parle la langue au quotidien…

Pour mes enfants, c’était clair que je voulais les initier aux langues jeunes, pour qu’ils soient fluents sans accent au moins avec une deuxième langue. Et ça a bien marché! Mes jumeaux de 7 ans sont maintenant bilingues, et apprennent à temps perdu d’autres langues avec moi.

Je vous partage des trucs si vous voulez essayer aussi.

 

Comment apprendre des langues en famille, et tirage d'un livre pour enfant "Country Store", Blog Marie-Eve Boudreault, auteure

 

1. Choisir les sources des langages choisis

 

Apprendre un nouveau langage à la manière dont nous apprenons notre langue maternelle fonctionne à merveille. Les clés pour y arriver sont donc l’immersion, et au besoin un cadre de référence qui explique certains concepts clés.

On peut réussir l’immersion dans la langue choisie avec tous les moyens de communication de la langue, par la lecture, l’écoute et la pratique. Et on peut compléter avec des ouvrages de référence, comme pour apprendre la grammaire.

Je recommande donc de définir le milieu où la langue sera apprise. Un des parents qui se sent à l’aise peut parler la langue seconde, et avoir des interactions dans cette langue à temps plein. Cette méthode permet de vraiment bien séparer les échanges, et éviter le franglais par exemple.

C’est la méthode que j’avais choisie au départ, mais on n’arrivait pas à se décider qui de moi ou mon chum le ferait. Si c’était moi, comme je suis avec mes enfants à temps plein je ne voulais pas que l’anglais devienne leur langue maternelle. Et mon chum ne voulait pas que leur parler en anglais. On a donc opté pour parler dans les deux langues à chaque jour.

Une deuxième option est donc d’y aller avec plus de flexibilité. Ce qui fonctionne bien aussi. À court terme les langues se mélangent, mais à long terme tout devient bien intégré au fur et à mesure des apprentissages.

Lorsqu’on a choisi le tout on peut intégrer aussi du matériel selon l’âge, comme de la musique, des vidéos, des films et émissions, et des livres à leur lire (ou avec bande audio comme dans le tirage plus bas) ou plus âgés qu’ils peuvent lire facilement.

 

Comment apprendre des langues en famille, et tirage d'un livre pour enfant "Country Store", Blog Marie-Eve Boudreault, auteure

 

2. Choisir l’âge d’introduction

 

Je recommande pour l’avoir vécu de commencer le plus tôt possible si on veut éviter un accent. Plus notre cerveau est immergé dans la langue, et il paraît que le bébé arrive à décoder si on utilise une langue différente même pendant la grossesse http://www.sciencedaily.com/releases/2013/01/130102083615.htm, plus il semble adapté à l’utiliser.

Dans ce cas, nous commençons dès la naissance à utiliser en plus des expressions et à montrer les nouveaux mots dans toutes les langues utilisées. J’avais par exemple fait un vidéo à mes fils qu’ils ont écouté pendant au moins un an (à leur demande) me filmant à nommer les objets de la maison et avec ma traduction sur d’autres images.

Il y a aussi l’option d’attendre les premières années, je dirais avant 6 ans car à cet âge le cerveau commencerait à optimiser les connections dont il se sert, selon le livre Tout se joue avant 6 ans. Cette méthode permet de bien maîtriser une langue et sa forme avant d’en adopter une autre. Mais l’enfant pourrait rebuter à l’utiliser ayant déjà une familiarité avec sa première langue.

Comment apprendre des langues en famille, et tirage d'un livre pour enfant "Country Store", Blog Marie-Eve Boudreault, auteure

 

3. Informer les proches, ou non

 

Comme la parenté et les amis de la famille discutent souvent avec nos enfants, il peut être approprié de discuter de vos choix avec eux pour les informer et éviter de froisser, car au début les enfants ont de la difficulté à choisir la bonne langue (dans ces cas, on peut aider nos enfants à trouver la bonne langue qui est comprise par l’interlocuteur).

On peut expliquer que c’est important pour nous de leur donner cet avantage fantastique de maîtriser plusieurs langues couramment. On peut aussi les rassurer que notre enfant n’a pas de retard de langage, qu’il connaît selon les études autant de mots, mais divisé dans le nombre de langue qu’il parle, et même que son cerveau reconnaîtrait un mot plus rapidement.

D’autres avantages à évoquer ou plaisants à savoir sont que connaître une ou plusieurs langues:

  • Favorise la confiance en soi
  • Donne plus d’outils socialement
  • Fonctionne comme un entraînement pour le cerveau
  • Améliore la fonction exécutive du cerveau, pour des tâches complexes par exemple, et la mémoire
  • Fait développer, chez les patients concernés, l’Alzheimer 4,5 ans plus tard
  • Améliore le travail multi-tâches
  • Améliore la capacité écoute
  • Rend moins facilement distrait
  • Rend plus ouvert et sensible, possiblement meilleur superviseur
  • Rend biculturel et facilite les échanges entres les cultures
  • Crée plus de matière grise au cerveau
  • Chez les enfants, on observe de meilleurs résultats dans les apprentissages comme des résultats élevés, l’apprentissage de la lecture précoce et une bonne résolution de mathématiques.

Si on veut éviter les débats on peut aussi ne pas avoir cette discussion avec la parenté, seulement avec nos enfants, et leur mentionner quelle langue utiliser avant les rencontres.

Parler anglais s’est révélé super pour mes enfants car par hasard les chums de mes soeurs sont plus à l’aise en anglais, et une famille amie est aussi multilingue. Communiquer avec eux, ce qui autrement aurait été difficile, est un plaisir pour mes garçons.

Comment apprendre des langues en famille, et tirage d'un livre pour enfant "Country Store", Blog Marie-Eve Boudreault, auteure

 

4. Conserver le plaisir

 

En conservant l’enthousiasme on conserve souvent l’intérêt pour la langue. J’ai vu le plus grand progrès pour moi lorsque j’ai écouté la musique, les émissions et les films que j’aimais (au début on peut laisser les sous-titres dans notre langue maternelle puis seconde) sans être forcée. Pour mes fils, c’est surtout les jeux vidéos qui ont enflammé leur intérêt, avec les vidéos sur le sujet, la lecture des directives, et les discussions entre eux qui continuent à parfaire leur maîtrise de l’anglais.

Comment apprendre des langues en famille, et tirage d'un livre pour enfant "Country Store", Blog Marie-Eve Boudreault, auteure

 

5. Conserver notre pratique

 

Apprendre une langue est je trouve très intéressant mais un procédé qu’il faut adopter et poursuivre au quotidien pour de bons résultats, donc pour vous permettre de l’intégrer j’inclus aussi un plan familial à personnaliser.

Si vous êtes déjà inscrit par courriel vous le recevez automatiquement. Sinon s’inscrire plus bas en laissant votre courriel, vous recevrez aussi les nouveaux articles, les autres gratuités, et les 3 livres numériques.

 


 

Comment apprendre des langues en famille, et tirage d'un livre pour enfant "Country Store", Blog Marie-Eve Boudreault, auteure

 

Tirage (Terminé)

 

Tim Noah's Country Store

 

J’ai réussi à vous obtenir une copie à gagner du livre anglais pour enfant Country Store, avec une bande audio, écrit et illustré par le chanteur Tim Noah.

Tim Noah book Country Store

On a testé le livre en famille et mes enfants ont bien aimé les péripéties qui mettent en vedette le jeune Tim et ses amis. L’histoire est facile à comprendre et entraînante. Elle a une chanson accrochante (qui me trotte d’ailleurs dans la tête au moment d’écrire).

Country Store Tim Noah Children Book image image

Pour ma part, j’ai trouvé merveilleuse la qualité des dessins. L’histoire est bien racontée, incite à la ténacité, et est aussi cocasse par moment. Il y aura aussi une suite à ce livre, car l’auteur veut en faire une série.

Simplement remplir le formulaire suivant pour accumuler vos points de participation. Bonne chance!

Pour se procurer le livre

*Concours ouvert aux résidents du Canada. Le gagnant contacté aura 48 heures pour faire parvenir son adresse pour recevoir le prix.

a Rafflecopter giveaway

Suivez-nous!

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Marie-Eve Boudreault est au quotidien maman de 4 petites merveilles et la fondatrice de Je Materne (This Parenting Thing). Elle est bachelière en sociologie, blogueuse famille passionnée depuis 8 ans, et spécialiste en enfance et en parentalité naturelle, bienveillante, et heureuse.

Elle offre ses secrets pour devenir le meilleur parent possible et combler ton jeune enfant sur tous les plans avec l'Académie pour parents, à découvrir!
Suivez-nous!
3 comments
Lauriane Letendre

Oui j’aimerais beaucoup apprendre l’anglais à mon fils de 3 ans, et avoir des conseils pour savoir comment m’y prendre.
De plus mon fils adore la lecture!
Merci pour ton beau concours <3

View Comment Reply
Marie-Noelle Marineau

Quand mon grand était petit, je lui parlais en anglais et vers l’âge de 18 mois lorsqu’il a commencé à parler, il parlait les 2 langues mélangées. J’ai eu à mettre le projet de côté avec l’arrivée de son frère avec qui je suis fusionnelle depuis 2 ans et demi (lol) et maintenant je pense que mon grand n’a plus beaucoup de connaissances en anglais. Pis je l’avoue, c’est aussi la langue que j’utilises avec mon chum, genre pour jaser cadeaux de Noël. Tu me fais penser que je pourrais m’y remettre, nous avons quelques livres et beaucoup de film en anglais. Et je peux le parler aussi.

View Comment Reply
Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge


%d blogueurs aiment cette page :