5 idées inusitées d’activités avant/pendant/après une visite au Zoo de Granby

Activités en famille: 5 idées d'activités en lien avec une visite au Zoo de Granby, Ressource parentale Je Materne

À l’occasion de l’inauguration officielle des nouvelles glissades d’eau et de la rivière nouvellement rénovée de l’Amazoo, j’ai eu l’occasion de visiter le Zoo de Granby pour une seconde fois depuis des années. Je me suis surprise à redécouvrir certains animaux exotiques telle une enfant, voire plus que mes propres enfants. Nous avons pu visiter l’Afrique, l’Amérique du Sud, l’Asie, l’Océanie et observer la faune qui compose ces continents.

Nous avons pu voir ces animaux qu’on ne voit que dans les films, à moins d’être de grands voyageurs, en chair et en os. Ce qui m’a le plus frappée lors de cette visite est la ressemblance des gorilles avec l’humain. Il y a de ces moments où on prend vraiment conscience des faits que nous considérons pour acquis et j’ai vécu un de ces moments à plonger dans le regard de ces mammifères. J’y ai perçu une certaine humanité comme jamais auparavant.

Ce qui me rappelle à quel point nous ne sommes qu’une petite partie de ce monde animal, de cette chaîne alimentaire, de cet écosystème sur lequel nous avons tant de répercussions. J’ai eu une pensée pour tous ces habitats qui sont détruits à chaque coupe à blanc, à chaque invasion de la nature.

Ceci m’amène à constater qu’une visite en jardin zoologique n’est pas simplement l’occasion de regarder les animaux et de passer du bon temps avec mes enfants, mais aussi de jaser avec eux à propos des animaux, de leur mode de vie, de leur habitat, de leur régime alimentaire.  De prendre conscience qu’en tant qu’humains nos gestes ont plus de répercussions que nous pensons sur la nature.

À noter que de belles opportunités sont offertes au Zoo de Granby. De la visite VIP en passant par l’adoption d’un animal, l’expérience vécue peut être augmentée d’un cran pour gagner en richesse. C’est une occasion de poser un tout autre regard sur ces animaux qui ne sont pas si différents de nous puisqu’ayant les mêmes besoins fondamentaux.

Voici donc quelques pistes afin d’aider les animaux. En développant certaines de ces habitudes, ce serait un bel exemple pour nos enfants, nos adultes de demain, qui auront tendance à reproduire ce qu’ils auront vu dans leurs jeunes années.

1. Varier son expérience zoologique

Au zoo de Granby, il est possible de visiter les coulisses du zoo, dont l’infirmerie, en payant l’accès VIP. Il est aussi possible de passer la nuit au zoo ou de visiter pendant la saison froide pour voir les animaux dans un autre environnement. De plus, il est possible de participer à une journée carrière qui présente les métiers du zoo (pour les 16 ans et plus).

2. Adoption d’un animal en milieu zoologique

En payant, un certain montant par année, l’aide financière sert à subvenir aux besoins d’espèces en voie d’extinction, notamment celle du panda roux.

3. S’informer sur les animaux

Plusieurs activités sont intéressantes à faire pour découvrir le règne animal. De la visite à la bibliothèque du coin à une recherche sur les différents sites internet de renom (Discovery, National Geographic), il est aussi possible d’écouter des documentaires sur Netflix, Dailymotion ou Youtube.

4. Création de projets en famille sur les animaux

Observation des animaux du quartier, visite en forêt et prise de notes sur les animaux rencontrés, fabrication de mangeoire pour oiseaux, de fourmilières, etc. À noter qu’une biotrousse est offerte par Environnement Canada en versions numérique et imprimée.

5. Participer à la conservation animale

Adopter ou faire du bénévolat à la SPA, changer ses habitudes alimentaires (diminution de sa consommation de viande, végétarisme, véganisme) et de consommation (recyclage, réutilisation, « upcycling ») et viser le zéro déchet.

Pour terminer, j’ajouterais qu’il existe beaucoup d’occasions de diminuer notre empreinte écologique pour faire sa part à la conservation de notre planète, soit l’habitat et la source de nourriture pour plusieurs animaux de cette magnifique faune: covoiturer, utiliser le transport en commun, planifier nos déplacements en voiture afin de les réduire, marcher dans les sentiers lors de randonnées, ramasser ses déchets, les trier et en disposer aux endroits à cet effet, trier ses déchets en respectant les consignes de tri de sa municipalité, participer au nettoyage des berges d’un cours d’eau, adopter un cours d’eau et plus encore!

Si vous avez d’autres idées qui ne sont pas mentionnées dans l’article, n’hésitez pas à les partager dans la section Commentaires ci-dessous.

Article rédigé en collaboration avec le Zoo de Granby

Julie R Bordeleau

Maman à la maison de famille militaire en quête vers sa mission de vie, Julie est une enseignante qui se questionne incessamment sur certains aspects de la société et du mode de vie nord américain. Elle partage son vécu, ses découvertes et ses observations sur son blogue
LilyAcademix
Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge