Allaitement maternel: 6 mythes démystifiés sur le lait maternel que vous devez absolument savoir

Allaitement maternel: 6 mythes démystifiés sur l'allaitement que vous devez absolument savoir, Ressource parentale Je Materne

L’allaitement maternel ne semble pas encore laisser notre société indifférente.

Maman ou papa, vous voulez ce qu’il y a de mieux pour votre enfant mais aussi pour vous. Et souvent le choix plus facile est le biberon de lait commercial, dont on observe le règne surtout après les 6 mois de l’enfant.

Citoyen, vous êtes parfois mal à l’aise en croisant une mère allaitante. Vous ne comprenez pas le dénudement public, quand il y aurait d’autres solutions plus « convenables » à vos yeux que l’allaitement maternel.

Mais avant tout, on devrait se demander lequel entre l’allaitement maternel et la préparation lactée pour nourrisson convient vraiment mieux au bébé.

Explorons donc quelques mythes sur l’allaitement maternel que notre société semble prendre pour acquis.

En passant, ce qui en ressort n’est pas une montée de lait, ni veut blâmer les parents qui ont choisi le biberon de préparation, car à chacun de voir pour sa situation unique et particulière.

En autant que le sujet ait bien été recherché et que le choix de l’alimentation de votre enfant est adopté en connaissance des bienfaits et méfaits, en cherchant des moyens pour atténuer ces derniers.

Allaitement maternel: 6 mythes démystifiés sur l'allaitement que vous devez absolument savoir, Ressource parentale Je Materne

1. L’allaitement maternel et le biberon de lait maternisé sont équivalents.

 

FAUX. Saviez-vous que les compagnies de laits maternisés ont des pratiques, comme offrir des trousses d’échantillons gratuits, qui sont contraires au Code international de commercialisation des substituts de laits, adopté à l’international? Ce code existe dans le but de protéger l’allaitement maternel.

En effet, l’UNICEF et l’Organisation Mondiale de la Santé ont des lignes directrices claires, basées sur de nombreuses recherches à travers le monde, qui soutiennent que le bébé devrait être exclusivement allaité pendant 6 mois. Puis, pour compléter son alimentation, jusqu’à ses 2 ans, au moins.

Car la préparation pour nourrisson est loin encore, si elle l’est un jour, d’être équivalente à l’allaitement maternel. Le lait maternel a été perfectionné pendant des millénaires. Ses vitamines sont naturelles à l’humain donc facilement assimilables. Il contient en plus des anticorps (contre le rhume, la grippe, le streptocoque, ou même les otites), des cellules souches, des gras complexes, et des hormones vitales en bonne proportion pour l’enfant. Il est plus facilement digestible, ce qui aide aux problèmes intestinaux.

Des études démontrent que les bébés allaités sont aussi moins à risque d’allergies, de cancers, de diabète juvénile, d’asthme, d’obésité, et auraient même tendance à une meilleure santé dentaire et un QI plus élevé que ceux nourris à la préparation lactée.

« Les femmes ont moins de pertes de sang postpartum si elles allaitent, et l’utérus revient à sa grosseur normal en six semaines après l’accouchement », dit la Dre Ruth Lawrence, de l’Université de Rochester. « Comme l’allaitement brûle aussi plus de calories, les mères allaitantes tendent à perdre leur « surplus de grossesse » plus vite et regagnent leurs corps d’avant-grossesse. »

Allaiter un enfant protège aussi la santé de la mère. Des études sur l’allaitement maternel ont démontré que cela entraîne moins de risques de cancers du sein et des ovaires ainsi que de développer de l’ostéoporose plus tard.

Allaitement maternel: 6 mythes démystifiés sur l'allaitement que vous devez absolument savoir, Ressource parentale Je Materne

2. Lait maternel ou maternisé, c’est la même chose pour le bébé.

 

FAUX. Par exemple, le nouveau-né a goûté in utéro aux aliments absorbés par la mère et est donc déjà prêt aux goûts qui se retrouvent dans son lait maternel, une façon de la nature de s’assurer qu’il aimera le lait maternel, supérieur biologiquement, et les aliments consommés plus tard.

« Lorsqu’on fait le choix d’une méthode d’alimentation, une femme devrait d’abord s’assurer de ce qui est le mieux pour son enfant et puis en second la méthode qui est la meilleure pour elle, » dit la Dre Lawrence, qui a allaité ses neuf enfants et conduit de la recherche sur l’allaitement. Car « chaque espèce fait un lait spécifique pour ses rejetons, les humains sont les seuls qui peuvent nourrir leurs jeunes du lait d’une autre espèce – les vaches. »

Une étude sur l’allaitement maternel, menée par des chercheurs de l’Université de Californie, a identifié plus de 1 500 protéines dans le lait humain, dont certaines d’entre elles peuvent être impliquées dans le développement neurologique des enfants.

La Dre Katie Hindi affirme que le lait maternel nourrit aussi le microbiome de l’enfant, ainsi que la colonisation du système digestif par de bonnes bactéries et l’inhibition de mauvaises.

Allaitement maternel: 6 mythes démystifiés sur l'allaitement que vous devez absolument savoir, Ressource parentale Je Materne

3. Il y a plusieurs conditions qui empêchent d’allaiter.

 

FAUX. Il y a franchement très peu de cas où la mère ne produirait pas assez de lait pour nourrir son bébé exclusivement au lait maternel. On note en effet que ces problèmes seraient liés à une mauvaise succion, prise du sein, ou même à la fatigue, qui souvent peuvent être résolus.

Même la réduction ou l’augmentation mammaire ne sont pas un frein à l’allaitement maternel si cela a été fait de manière conservatrice, et que les canaux lactifères ne sont pas endommagés.

Vous voulez retourner ou commencer à donner du lait maternel, que ce soit pour un bébé plus âgé ou encore adopté? Il serait aussi possible pour presque toutes les femmes de reprendre ou faire de la lactation, notamment en mettant votre enfant au sein le plus souvent possible et en utilisant un tire-lait électrique double de standard hospitalier aux deux heures, pendant au moins 15 minutes. Il est recommandé de consulter une conseillère en allaitement pour plus de trucs et support sur l’allaitement maternel.

Allaitement maternel: 6 mythes démystifiés sur l'allaitement que vous devez absolument savoir, Ressource parentale Je Materne

Jésus, selon Léonard De Vinci

4. L’allaitement maternel c’est pour les femmes dégainées.

 

Vrai. Je rigole, FAUX. En fait, la plupart des mamans allaitantes que je connais aimeraient mieux que leurs seins ne soient pas sujets à des regards, et commentaires, sur la place publique.

Mais que voulez-vous, quand bébé a faim, il n’est pas regardant sur l’endroit. Comme pour nous, pour eux presque toute place est bonne pour un snack.

Il faut se rappeler que nous sommes dans une période de retour vers l’allaitement maternel après quelques générations nourries davantage au biberon. Si des passants semblent contrariés, il faut se dire qu’au fond d’eux se cache le bébé de jadis qui aurait bien voulu ce privilège.

5. L’allaitement maternel devient désuet après quelques jours, semaines ou mois.

 

FAUX. L’allaitement maternel est encensé pour le colostrum des premiers jours, riche en nutriments nutritifs spécialement formulés pour le nouveau-né. Au Québec, on se fait encourager à allaiter, jusqu’aux 2, 3, 6 mois de bébé. C’est un peu mieux que chez certains pays, comme dans les maternités de France.

Mais il semblerait que c’est la norme quand le bébé se met à manger des aliments solides de passer aux substituts de lait maternel.

Pourtant, l’enfant a encore besoin des bienfaits du lait maternel. Et jusqu’à ce qu’il se sèvre de lui-même, nous sommes quand même mal placés pour savoir ce que lui sait qui lui convient vraiment, physiologiquement et comme source de réconfort par exemple.

Allaitement maternel: 6 mythes démystifiés sur l'allaitement que vous devez absolument savoir, Ressource parentale Je Materne

6. L’allaitement maternel empêche le bébé de « faire ses nuits ».

 

VRAI, en quelque sorte. Le jeune bébé allaité se réveille en général la nuit pour stimuler la production de lait, et aussi pour satisfaire son taux de glucose parce que le lait maternel est facilement digestible et il a faim plus rapidement.

Mais forcer à faire ses nuits d’un trait serait contraire à notre nature. Le bon bébé est un bébé qui fait ses nuits est un autre mythe entretenu dans les sociétés occidentales qui tiennent au sommeil continu, alors que de par le monde, et probablement naturellement, les humains dorment par phase entrecoupées (comme la fameuse siesta d’après-midi).

Allaitement maternel: 6 mythes démystifiés sur l'allaitement que vous devez absolument savoir, Ressource parentale Je Materne

Comment faire passer le bien-être de notre nouvelle génération avant tout

 

Le lait maternel se fait appeler l’or liquide pour de bonnes raisons.

Si vous êtes parent, vous avez le choix de ce qui est meilleur pour votre enfant pendant ses premières années de vie, en toute connaissance de cause, un choix qui l’affectera à vie.

Si vous êtes parmi la majorité des parents qui peuvent le faire, lequel choisirez-vous?

Si vous êtes un passant ou encore un grand-parent, vous avez aussi la possibilité de rendre la vie plus facile aux parents qui font le choix de l’allaitement maternel.

Merci d’être les héros de notre nouvelle génération!

 

Autres références sur l’allaitement maternel

Anthropology of the Family

Le concept du continuum

The Magical Child

Breastfeeding: A New Mom’s Comprehensive Guide to Breastfeeding

Breastfeeding: The Complete Breasfeeding Guide

Article présenté en collaboration avec la clinique de chirurgie et médecine esthétique Dr Mario F. Bernier

Suivez-nous!

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Marie-Eve Boudreault est au quotidien maman de 4 petites merveilles et la fondatrice de Je Materne (This Parenting Thing). Elle est bachelière en sociologie, blogueuse famille passionnée depuis 8 ans, et spécialiste en enfance et en parentalité naturelle, bienveillante, et heureuse.

Elle offre ses secrets pour devenir le meilleur parent possible et combler ton jeune enfant sur tous les plans avec l'Académie pour parents, à découvrir!
Suivez-nous!
2 comments
NOUVELLE ÉTUDE: Le meilleur type de parentalité pour élever un enfant heureux et accompli | Je Materne

[…] les besoins de l’enfant poussera le parent à lui offrir les meilleurs aliments, comme le lait maternel le plus longtemps possible. L’enfant tend à être gardé avec le parent jusqu’à ce qu’il soit prêt à […]

View Comment Reply
Être parent, c'est dur. | Je Materne

[…] thèmes de la parentalité. Accoucher naturellement, césarienne? Sage-femme, hôpital, chez soi? Allaitement, lait maternisé? Cododo, couchette? Portage, poussette, objets pour bébés, matériel d’apprentissage, assez […]

View Comment Reply
Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge


%d blogueurs aiment cette page :