Habiller les enfants pour l’hiver: Simplement et économiquement.

Habiller les enfants pour l'hiver: Simplement et économiquement

Zoé L-Sirois, du blogue 5 minutes pour jouer, signe ici son premier article de la chronique Maternité et Simplicité et nous donne de bons trucs sur habiller les enfants pour l’hiver

C’est habituellement en août que ça me frappe; le temps va bientôt se mettre à refroidir rapidement. Avec notre quatrième fille qui naîtra cet automne, ça fera 4 garde-robes à coordonner pour s’assurer que personne ne manque de rien malgré leur croissance époustouflante depuis l’année dernière… Pour moi, il n’est pas question de me laisser surprendre un matin plus frisquet que prévu, je planifie donc la saison suivante dès le mois d’août. Voici donc ma méthode pour avoir 4 enfants habillés convenablement, sans trop de dépenses ou de tracas… jusqu’à l’an prochain 🙂

Première étape pour moi : Vérifier et organiser ce que j’ai déjà

Tout simple, mais ça peut nous sauver pas mal d’argent en partant. Je sors les bacs de différentes grandeurs, les habits d’automne et d’hiver et on fait des essayages. J’en profite pour joindre tuque, 2 paires de mitaines et cache-cou dans chaque manteau « choisi » que je suspends ensuite dans le garde-robe. De cette façon, chaque habit est prêt à être porté sans avoir à fouiller pour trouver les mitaines. Ça m’évite d’avoir à repenser à quoi que ce soit plus tard; une fois que c’est rangé là, c’est que c’est prêt.

Deuxième étape pour habiller les enfants: Établir ce que chacun a besoin

Notre façon de fonctionner est relativement simple : Chaque enfant garde  7 ou 8 ensembles par saison dans son tiroir, 4 pyjamas + des sous-vêtements. J’ajoute des pantalons/chandails en extras au besoin selon le stade où en est l’enfant (bébé qui se salit beaucoup, enfant pas tout à fait propre). Un ou deux suffisent à voir arriver le manque.

Plusieurs morceaux passent très bien d’une saison à l’autre : short d’été envoyé pour l’éducation physique, robes à laquelle on ajoute un legging long plutôt qu’un court et une veste…

Troisième étape pour habiller les enfants: Construire des ensembles

Donc, quand arrive le changement de saison, je sors tout et je prépare des ensembles pour voir si j’arrive au nombre voulu. Je commence parce que j’ai déjà, puis je regarde dans mes bacs de vêtements entreposés. Ça me fournis une bonne base habituellement.  Ça m’évite aussi de gaspiller, en achetant 1 pantalon alors que finalement, c’est un chandail qu’il manquait… Je peux aussi choisir le nouveau vêtement en fonction qu’il s’agence bien à ce que j’ai déjà.

Quatrième étape pour habiller les enfants: Établir une liste d’achats/recherches

Après avoir fait ma liste, nous sommes allées à la friperie, où nous avons trouvé les bottes parfaites comme neuves à 8$. Des soldes intéressants ont servi à compléter le reste et nous voilà, en septembre, et tous mes enfants sont habillés jusqu’à l’an prochain…

Il est rare que j’ai besoin de racheter pendant l’année. Si un pantalon se brise, je couds une patch et quand l’usure causée par les atterrissages répétés sur les genoux devient trop visible, j’en fait des shorts pour l’été suivant. J’essaie d’acheter des vêtements dans des teintes semblables pour qu’ils puissent se coordonner de différentes façons. J’inclus toujours des morceaux très simple (leggings unis, jeans) qui s’agence avec n’importe quoi. Je veux que s’il reste 2 morceaux dans le tiroir à la fin de la semaine, on est assuré que ces dits morceaux seront portables ensemble. J’évite aussi les tissus et couleurs qui perdent vite de leurs beautés, comme les leggings rose pâle condamnés à devenir grisâtres.


5 commandements pour te simplifier la vie

Habiller les enfants pour l'hiver: Simplement et économiquement, Blogue Je Materne

Habiller les enfants pour l’hiver: Simplement et économiquement

 

  1. Tu n’achèteras point un vêtement qui ne se coordonne pas avec au moins 2 autres. (Parce que se retrouver avec un pantalon particulièrement unique, qui n’allait bien qu’avec un chandail spécifique… ça peut devenir un pantalon qui finit oublié dans le tiroir le jour où le chandail rencontre la sauce à spaghetti et n’est plus portable du tout.)
  2. Connais-toi, respecte ce qui est important pour toi.
    (C’est vrai, les enfants n’ont pas besoin de vêtements mignons, mais d’être au chaud. Mais si dans ton cœur, tu sens que tu n’es pas rendu là, que tu te sens mieux au fond de toi quand ton enfant a un ensemble mignon, n’achète pas de vêtements « juste parce que ça fait l’affaire », que tu risques de finir par laisser dans les tiroirs puis courir acheter du neuf à force de regrets…)
  3.  Les soldes finissent toujours par arriver.
    (Et profite d’internet si c’est possible, pour avoir accès à plus de choix. Bien que j’aime l’usager, à 4 enfants un vêtement neuf de qualité qui pourra être porté par 2-3 des enfants vaut parfois la peine. Apprends à connaître les bons prix, les bons soldes. Trouve une friperie qui vaut vraiment la peine.)
  4. Choisis une ou deux couleurs par enfant + des couleurs neutres.
    (C’est la base du « capsule wardrobe », une façon de fonctionner très intéressante pour minimiser la quantité de vêtements, à voir sur Pinterest 😉 )
  5. Si ce n’est pas important pour toi, ne te préoccupe pas si c’est important pour les autres. (Oui, une doudou fait l’affaire pour protéger ton bébé du froid plutôt qu’un gadget à 200$. Ne dépense pas pour te sentir bien face aux autres. Contente-toi de tes besoins à toi, c’est bien assez.)

Zoé L-Sirois

Zoé L-Sirois

Blogueuse chez Je Materne
Maman de 4 filles, et passionnée de simplicité volontaire, elle nous inspire avec ses chroniques "Maternité et simplicité" et "Discipline positive". Vous pouvez aussi la suivre sur la page Facebook de son blogue: 5 minutes pour jouer
Zoé L-Sirois
Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge