Attachement: Importance cruciale du lien sécurisant avec votre enfant

Attachement: L'importance cruciale d'un bon lien d'attachement avec votre enfant

Le premier article de Cynthia Labillois, bachelière en psychologie et intervenante en enfance, explique les 4 types d’attachement reconnus et l’importance d’un attachement sécurisant pour les enfants, pour sa chronique Psychologie

Lorsque j’ai proposé de tenir une chronique ‘psycho’ sur ce blogue, je me suis questionnée sur quel sujet aborder en premier, puisque le champ est vaste en ce qui attrait la Petite Enfance. Je me suis alors dis que je débuterais par le commencement et vous parlerai donc de l’Attachement.

Plusieurs personnes se réfèrent rapidement aux travaux de John Bowlby ou encore à Mary Ainsworth qui, plus récemment, nous a offert une catégorisation des types d’attachement. Or, pour nous démontrer la pertinence de ses travaux sur l’attachement, le psychiatre René Spitz a réalisé une expérience avec des bébés hospitalisés qui n’avaient que très peu de contacts avec leur figure parentale. Pour vous en faire un court résumé (vous pourrez facilement retrouver les écrits sur internet), il s’est avéré:

  • Que le premier mois, les bébés étaient pleurnichards et s’accrochaient à l’observateur;
  • Que le 2e mois ils refusaient tous contacts, maigrissaient et devenaient insomniaques;
  • Que le 3e mois ils devenaient inexpressifs, absents et léthargiques;
  • Et que finalement, ils finissaient par se mettre à plat ventre et se laissaient mourir même si on tentait de les nourrir.

Il paraît alors assez clair que l’attachement à une figure de soin dès les premiers moments de la vie demeure un aspect crucial dans le développement de l’enfant. Ceci étant dit, je vous épargnerai un cours d’histoire et me concentrerai sur les notions plus concrètes qui peuvent nous accompagner au quotidien, dans l’éducation bienveillante de nos enfants.

Voici donc un bref résumé des 4 types d’attachement reconnus.

Les 4 types de liens d’attachement chez l’enfant

1. L’Attachement ÉVITANT ( type insécurisé)

Attachement: L'importance cruciale d'un bon lien d'attachement avec votre enfant

Comment ça s’observe chez l’enfant: Lorsqu’il vit un stress ou une détresse, comme tomber à vélo et saigner du genou, il ne manifeste aucun signal et évite même le donneur de soin (parent).

Comment ça se crée: Alors que l’enfant avait besoin de réconfort, il a souvent vécu du rejet ou a eu l’impression de déranger son parent qui n’avait pas le temps, l’énergie ou l’envie de répondre à sa demande – il a compris qu’il était mieux de s’arranger seul. L’enfant tendra donc à explorer son environnement sans se soucier de l’adulte et pourra même se mettre en danger régulièrement.

On retrouve ce type d’attachement chez environ 15% de la population générale.

2. L’Attachement AMBIVALENT (type insécurisé)

Attachement: L'importance cruciale d'un bon lien d'attachement avec votre enfant

Comment ça s’observe chez l’enfant: En situation de stress ou de détresse, il recherche et maintien le contact avec l’adulte (parent), mais démontre en même temps de la résistance face à ce contact; d’où l’ambivalence. Il arrive peu à se détacher de l’adulte pour explorer. L’enfant semble pousser les limites de l’adulte à bout pour le faire quitter la pièce, mais lorsque ce dernier quitte il se désorganisera pour qu’il revienne.

Comment cela se crée: Les parents ont tendance à être inconstants, parfois même intrusifs et peuvent empêcher leur enfant d’explorer son environnement alors que rien ne le justifie. Comme avec un parent qui entretient des craintes exagérées, pris lui-même souvent dans sa propre anxiété. Ainsi, lorsque l’enfant explore, il recherche constamment le contact avec son parent et devient rapidement anxieux car il n’est pas certain de la capacité de son parent à répondre à ses besoins. L’exploration et le jeu sont clairement réduits en raison de ses besoins de dépendance et de réconfort.

On retrouve ce type d’attachement chez environ 8% des enfants de la population générale.

3. L’Attachement DÉSORGANISÉ (type insécurisé)

Attachement: L'importance cruciale d'un bon lien d'attachement avec votre enfant

Comment ça s’observe chez l’enfant: L’enfant est incapable d’adopter une stratégie cohérence et organisée lorsqu’il recherche du réconfort. Il peut par exemple, rechercher tantôt la proximité et la minute suivante provoquer le rejet ou encore enchaîner les désorganisations.

Comment cela se crée: Il s’agit d’un modèle d’attachement qui est attribuable aux comportements effrayés/effrayants du parent, qui se veut souvent non chaleureux et non sécurisants. L’enfant a trop souvent obtenu une réponse inconstante, incohérente, imprévisible et instable à ses besoins. Par exemple, il peut recevoir une caresse pour une demande, et une claque le lendemain pour la même demande. Les enfants ‘désorganisés’ ont souvent été victimes de maltraitance et il est à noter qu’en grandissant, ils ont tendance à développer un grand besoin de contrôle, qui serait en fait un moyen pour eux d’organiser le comportement inapproprié du parent, et une façon de diminuer l’imprévisibilité de leur quotidien.

On le retrouve chez environ 15% de la population générale, et ce jusqu’à 86% chez les enfants maltraités. Une grande prévalence également chez les enfants de parents qui consomment drogues/alcool considérant l’imprévisibilité de ces parents à répondre adéquatement aux besoins de leurs enfants.

4. L’Attachement SÉCURISANT (type sécurisé)

Attachement: L'importance cruciale d'un bon lien d'attachement avec votre enfant

Comment ça s’observe chez l’enfant: En situation de stress et de détresse, il recherche adéquatement la proximité de l’adulte (parent) et reprend par la suite son exploration ou son jeu. Il démontre un bel équilibre entre l’exploration/jeu et la proximité de l’adulte.

Comment ça se crée: Le parent est sensible, réceptif et accessible et offre d’emblée un contact physique chaleureux, particulièrement dans les moments de détresse de son enfant. Ayant confiance en son parent, l’enfant est capable d’explorer tout en maintenant régulièrement un contact physique, visuel ou verbal avec ce dernier.

On retrouve ce type d’attachement chez environ 60% des enfants de la population générale.

Attachement: L'importance cruciale d'un bon lien d'attachement avec votre enfant

Conseils en vrac pour favoriser l’Attachement sécurisant

  • Soutenir l’exploration (encourager et valoriser les apprentissages, les expérimentations, etc.);
  • Offrir du réconfort (demeurer disponible, accueillir et écouter l’enfant, favoriser l’expression de ses émotions, etc.);
  • Prendre en charge (lorsque que la situation dépasse les capacités de l’enfant à y faire face, l’adulte lui vient en aide et prendre la situation en charge);
  • Favoriser et augmenter les moments de jeux et de vécus positifs avec son enfant.

En somme, l’attachement évolue au cours de la vie et peut se modifier de façon positive ou négative selon les conditions de l’environnement. L’important est de croire au potentiel de son enfant, travailler à améliorer notre sensibilité à leurs signaux de détresse réelle ou vécue par leurs yeux d’enfants, et intervenir en fonction de leurs besoins.

Je vous laisse en lien un vidéo Youtube où l’on voit une maman qui répond dans un premier temps de façon adéquate et chaleureuse au besoin de réconfort de son bébé, et qui, dans un deuxième temps, demeure impassible et n’y répond plus… Vous pourrez voir à quel point le bébé ne comprend pas le changement de réaction et devient rapidement anxieux et agité.

Attachement: L'importance cruciale d'un bon lien d'attachement avec votre enfant

Image à épingler sur Pinterest. Merci d’utiliser les liens ci-bas pour partager!

Cinthia Labillois

Cinthia Labillois

Blogueuse Psychologie chez Je Materne
Cinthia Labillois est maman de 3 petites filles et blogueuse sur son site Bonheur assumé. Aussi bachelière en psychologie et avec de l’expérience en intervention auprès de l’enfance, elle nous éclaire avec la chronique Psychologie.
Cinthia Labillois
Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge