À toi, la maman qui allaite

Mis en avant


À toi, maman qui allaite - CHRONIQUE POPULAIRE - À lire sur Je Materne!

 

T’es une personne extra spéciale, et sérieux, je veux te célébrer.

Parce qu’on n’en parle pas assez dans la vie courante, que ce n’est pas si commun dans le pays où je vis, et que c’est parfois même hostile pour toi.

Parce que les mamans qui nourrissent autrement n’aiment pas moins leurs enfants, mais parce que ce n’est juste pas la même réalité pour la maman allaitante et l’enfant allaité. Parce que je veux en voir plus, moi, des mamans douces comme toi.

Toi, la maman qui allaite, t’as ce statut dès que tu partages ton précieux premier lait à ton enfant. Peut-être que tu continues pour les 2 mois, 20 mois, ou 5 ans de ton enfant.

T’es une pionnière. Si tu vis où je vis, c’est rare les mamans qui ont été elles-mêmes allaitées. Tu dois apprendre, souvent par toi-même, comment bien y arriver. Et tu dois recommencer, par ton choix, à adapter ta réalité à la modernité. Tu dois trouver un moyen d’allaiter même si t’es seule à t’occuper de ton bébé, même si tu dois retourner travailler, même si tu continues de te faire réveiller la nuit pendant des années pour y arriver.

T’es une guerrière pacifique. T’es au courant des bienfaits de l’allaitement maternel, et c’est pour ça que tu le fais. C’est pour ça que tu t’accroches et continues. Même si, par ici, des inconnus essaient de te faire sentir que tu as tort, tu sais au fond que t’as bien raison. Dans notre pays où les seins sont hyper sexualisés, tu fais preuve de gros bon sens et te découvres pour nourrir ton bébé de toute ta puissance féminine.

Tu le fais par amour. Et ce peu importe où tu vis dans le monde, on le sait que c’est un geste d’amour au quotidien, peut-être minimisé par certains mais super important pour ton enfant.

Aujourd’hui, je te fête belle maman. Pour qu’on fasse tous consensus et ce soit la norme, pour de bon, à partir de maintenant.

Je célèbre ta force. Plusieurs la sous-estiment peut-être. Plusieurs n’ont pas conscience de tout ce que tu as vécu pour un allaitement réussi. Tu as peut-être vaincu une montée de lait douloureuse, des nuits difficiles, du muguet qui te fait mal à chaque fois, des freins de langue, ou des préférences d’allaitement peu commodes. Et tu continues, avec grâce, comme si de rien n’était, presque.

Je célèbre ton amour. C’est toi qui fais grandir ton enfant à chaque jour. Tétée après tétée après tétée, tu donnes, donnes, donnes, sans compter. Wow! Juste wow. Ça me réjouit cette preuve d’amour que tu lui donnes pour bien débuter dans la vie. J’imagine le bien qu’il pourrait faire dans le monde sur cette lancée.

Je te célèbre toi, maman unique dans ta maternité, et semblable à la fois à des milliers de mamans à travers le monde, à travers le temps.

Tout ça pour te dire, finalement:

Lâche pas, je t’encourage à continuer comme ça.

Lâche pas, le monde a besoin de toi.

Suivez-nous

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Marie-Eve Boudreault est maman de 4 petites merveilles et fondatrice de Je Materne. Elle est bachelière en sociologie, blogueuse famille depuis 8 ans, et coach en parentalité.

Accompagne bien ton enfant avec des informations sérieusement géniales, un plan d'action inspiré, et une tribu super: deviens membre de notre Académie pour parents
Suivez-nous

Les derniers articles par Marie-Eve Boudreault (tout voir)


Ton bébé te parle, belle maman

cododo bienfaits bébé enfant

Académie pour parents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

  1. Merci pour ce magnifique texte dédié aux mamans qui allaitent. C’est très émouvant, les larmes ont coulé elle lisant cela. Je suis presque à 6 mois d’allaitement exclusif après bien des déboires en maternité (césarienne en urgence et preeclampsie, bibi donné sans mon autorisation). Je ne lâche rien et souhaite aller jusqu’au sevrage naturel, malgré le boulot à plein temps qui est pour bientôt… Vos mots m’encouragent et font chaud au cœur. Mille mercis. Belle journée ! Amandine

    View Comment