À toi, la maman qui a la vie dure

À toi, la maman qui a la vie dure - À lire sur Je Materne!

 

Aujourd’hui, tu trouves ça vraiment difficile.

Ça peut durer depuis quelques minutes, quelques mois, ou quelques années, ta vie dure, mais ça ne change pas qu’en ce moment, ce n’est pas facile pour toi. Ça te concerne peut-être toi, ou tes enfants, mais tu broies du noir face à ça.

Tu te sens tendue, d’une tension qui se languit et continue à te hanter, sans que t’arrives à te détendre parce que t’es pas mal occupée.

Ou encore tu te sens stressée, des contraintes de la vie, des choses à faire, des choses que t’as pas faites, des choses qu’il y aura à faire. En dedans de toi, ça court, ça court, si ça arrête un peu, ça repart de plus belle.

Ou des peurs surgissent à chaque choix que tu fais, des craintes pour toi, ta famille, ou ce que les gens vont en penser.

Ou tu es peut-être malade, ou quelqu’un de ton entourage, et ça te pèse.

Bref, en ce moment il y a comme un nœud dans ta vie. Et il est dur à défaire.

C’est relatif, qu’on essaie de te faire comprendre, d’avoir la vie dure. Mais ça ne change pas la dure réalité que ça l’a pour toi. Ça te retient au sol comme un bloc de béton, tu n’arrives pas à bien fonctionner, tu perds peut-être toute ta positivité.

J’aimerais faire quelque chose avec toi, pour que dans quelques minutes, ce ne soit pas si pire. Et même, que tu retrouves espoir. Partante?

Respire. (Je respire avec toi.) Et souffle.

On oublie souvent ces petites choses-là hein, dans le marathon de la maternité? Qu’il faut prendre un rythme de croisade pour ce qu’on a à faire, tout en se gardant du temps pour souffler, au sens réel et figuré.

Maintenant, prend le temps de sentir où le mal se situe.

Est-ce que t’as la tête qui tourne, les épaules lourdes, le cœur sur la flotte, le corps au complet à zéro? Qu’est-ce que ça veut dire si tu cherches un peu? Est-ce que c’est comme si t’avais reçu un coup, t’en prenais trop sur tes épaules, tu t’en fais trop, ou t’as pas assez dormi?

Un autre grand respire. Laisse aller la tension, souffle.

Des fois notre état mental et physique lamentable c’est un appel pour y porter attention. Qui continue jusqu’à temps qu’on s’en rende compte.

Donc c’est bien, en quelque sorte, t’en as conscience.

Maintenant, t’as un point de départ. Maintenant, tu peux choisir de ne pas être la victime mais l’héroïne de la situation. Regardons si tu peux faire quelque chose avec ton problème.

D’abord, commence à contempler mentalement les solutions que tu pourrais mettre en place pour t’en sortir. En note mentale, sur ton téléphone, ou si t’as un crayon à la portée, note sans trop te bloquer 10 choses que tu pourrais faire aujourd’hui pour que ça aille mieux. Prendre un thé, sortir prendre l’air, aller courir, envoyer un courriel, contacter une amie, et autres idées.

Choisis après 3 actions préférées que tu feras quand t’auras fini ces lignes.

Inspire sur quelques secondes, expire sur quelques secondes.

Ensuite, tu pourrais sûrement aller mieux en adoptant une technique de positivité. On a découvert que les gens qui sont ont des techniques pour être heureux sont plus heureux d’environ 30%. Heureusement pour nous, il y en a une trôlée, donc il y en a sûrement une qui ferait ton bonheur. Voici mes préférées:

Tony Robbins, un géant du développement personnel, recommande les «incantations». C’est une technique qui pousse plus loin les affirmations positives, en associant l’affirmation aux gestes. Affirme devant un miroir, dans ta douche, en dansant, de toute ta force, ce que tu souhaites qui se passe et change dans ta vie. Répète ce rituel à chaque jour. Il fait des merveilles dans mon cas.

Les techniques de liberté émotionnelle (EFT, en anglais) ont fait leurs preuves, en particulier pour le stress qui est extrêmement difficile à traiter comme le stress post-traumatique. On tape sur des points d’acupuncture en disant par exemple: Même si je suis (stressée, fâchée, triste à propos de X), je m’aime et m’accepte en totalité. L’énergie dégagée dissout les tensions. (Il y a beaucoup de vidéos sur Youtube à ce sujet.)

Visualiser plusieurs fois pendant la journée sa vie de rêve. Chaque matin, à la Steve Jobs, je me demande: Et si c’était le premier jour de ma vie de rêve, longue et heureuse, qu’est-ce que je ferais? Et je commence, étape par étape, à la vivre. Ça peut être de commencer ta journée en travaillant sur ta business avant que les enfants se lèvent, prendre ton café préféré, ou écouter un film avec la marmaille. Et progresse peu à peu vers ta vie Première Classe par tes actions et choix répétés.

Entoure-toi de positif. Fais le ménage de ton fil d’actualité en ne gardant que ce qui te rend heureuse. Mets des affirmations partout, dans un coin de miroir, comme fond d’écran ou écoute des vidéos de développement personnel sur Youtube quand t’as du temps libre.

Et la méditation Zen ou le yoga sont aussi à adopter. Seulement 30 minutes par jour ont changé ma vie. (Explications et méditation de 15 minutes que j’aime beaucoup, si tu comprends l’anglais. Cette méditation est aussi sur l’app Omvana.)

Inspire. Et expire.

En finissant, choisis ta technique préférée, et fais-la tout de suite. Et promets-toi que tu la feras à chaque jour, à vie.

Tu mérites ça.

 

Si tu veux, laisse-moi savoir en commentaire si ta journée est maintenant moins difficile <3

Suivez-nous

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Marie-Eve Boudreault est au quotidien maman de 4 petites merveilles et la fondatrice de Je Materne. Elle est bachelière en sociologie, blogueuse famille depuis 8 ans, et coach familiale dévouée. Pour profiter de son expertise, recevoir des informations sérieusement géniales, créer un plan d'action personalisé inspiré, et partager avec une super tribu privée: deviens le meilleur parent pour ton enfant avec notre Académie pour parents
Suivez-nous

Les derniers articles par Marie-Eve Boudreault (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge