Ton envie du printemps. Tout de suite.

Ton envie du printemps. Tout de suite. À lire sur Je Materne!

 

Où je vis la fameuse tempête de neige de la St-Patrick est en train de nous tomber dessus. On attend presqu’un demi-mètre de belle neige blanche à pelleter, à confronter, ou à aimer.

Elle semble revenir à chaque année, à peu près à la même date. Si on était enclin à croire au supernaturel, on pourrait même dire qu’on l’incante tellement on s’attend à la recevoir. Et à chaque année, on est plusieurs à s’en plaindre.

Sauf que maintenant, je ne m’en plains plus.

Je fais de mon mieux pour ne plus me plaindre de la pluie, de la neige, même du temps trop chaud. Ni de rien en général.

Pas que je suis plus hot qu’un autre. C’est que si j’aime pas vraiment être confinée à l’intérieur de force, j’aime encore moins le sentiment d’impuissance de me plaindre.

C’est pas comme si j’avais pas le choix. Je pourrais mettre 10$ par jour, et on serait tous dans le Sud à pareille date l’an prochain. Je pense que la plupart d’entre nous le pourrait. On peut conserver notre citoyenneté et être ailleurs dans le monde 6 mois par année.

C’est que je ne veux pas que la météo me dicte mon humeur, plus de la moitié de l’année. Je n’ai pas le goût d’être la victime de quelque chose que je ne contrôle pas vraiment. Parce que dans le fond, j’ai fait le choix de rester ici.

C’est que je n’ai pas le goût de ne pas vivre heureuse à chaque jour. De ne pas ressentir de gratitude pour ma situation.

Oui, on en a un “char” de belle blanche. Mais c’est aussi parce qu’on vit ici que la plupart d’entre nous a le ventre plein, accès à une éducation, accès à un système de santé, un toit au-dessus de notre tête. Qu’on fait partie du 1% des plus riches (matériellement) sur la planète. Qu’on doit se compter chanceux même si tout n’est pas parfait. Que je crois qu’on a la responsabilité de ne pas se plaindre de notre sort.

Ça fait que la prochaine fois que je vais avoir l’occasion de me plaindre, j’aime mieux ravaler ça et me concentrer sur ce que j’ai ou ce que je vais faire. Mettre cette belle énergie-là à aimer ma vie ou la changer pour l’aimer encore plus.

Comme sortir mes raquettes et aller en forêt. Comme profiter du cocooning pour faire avancer mes projets. Comme me faire la promesse de sortir dehors encore plus cet été. Comme profiter du temps avec mes enfants qui grandissent tellement vite.

Sur ce, je m’en vais profiter de la belle journée qui se pointe le nez. Et toi?

Suivez-nous

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Marie-Eve Boudreault est maman de 4 petites merveilles et fondatrice de Je Materne. Elle est blogueuse, coach, et auteure en parentalité.

Accompagne bien ton enfant avec des informations sérieusement géniales, un plan d'action inspiré, et une tribu super: viens voir notre Académie pour parents
Suivez-nous

Les derniers articles par Marie-Eve Boudreault (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge