• Home  / 
  • Intention
  •  /  À toi, le parent qui a un passé difficile

À toi, le parent qui a un passé difficile

À toi, le parent qui a un passé difficile - LETTRES POPULAIRES - À lire sur Je Materne!

 

Tu l’as peut-être oublié en dormant, mais dès que tu te lèves, c’est comme si l’atmosphère te pèse.

T’as l’impression que tu pars déjà avec une longueur de retard sur les autres.

Que tu tires derrière toi, en tout temps, un poids lourd qui te retient ou te ralentit quand t’essaies de toutes tes forces d’aller de l’avant.

T’es un parent avec un passé difficile.

T’as appris à faire avec. Tu penses même qu’il fait maintenant partie de toi, qu’il est ce que tu es. Les gens qui t’entourent ne devinent même pas ton histoire. C’est devenu ta situation normale.

Mais t’aimerais tellement t’en débarasser. Tu n’es pas bien avec. Sauf que tu ne sais pas trop comment faire, t’as l’impression d’être à bout de ressources.

Hey, je n’ai peut-être pas vécu les mêmes choses exactement. Mais je connais. Et, j’ai surmonté. Je ne laisse plus mon passé me démonter. C’est un travail quotidien, mais ça en vaut vraiment l’effort, parce ce que j’en ai maintenant fait quelque chose de positif dans ma vie.

Si tu veux, je te partage mes trucs sur comment j’y suis arrivée.

On va s’attaquer au plus gros en premier. Oui c’est probablement injuste ce qui t’es arrivé. Ce n’est pas ta faute, la violence à ton intégrité qui est arrivée. Mais c’est arrivé. Il faut apprendre à s’en détacher, pour que ça ne soit plus une histoire que tu traînes avec toi.

Le pardon, si t’acceptes de t’en servir, pourrait faire des miracles. Le fait de pardonner à l’événement qui t’es arrivé ou aux personnes qui t’ont fait souffrir te fait avant tout un cadeau à toi. (Si tu penses que ça ne se pardonne pas, écoute ça. “Quand tu t’accroches à ton passé, tu le fais au prix de ta destinée.”)  T’es en train de changer ton histoire en n’étant plus la victime de la situation, mais le héros.

Avec le rituel hawaiien de l’ho’oponopono, fais-toi une liste de tout ce que tu aimerais pardonner. Imagine l’événement ou la personne envers qui t’as encore une charge. Et affirme:

Je te pardonne.

Pardonne-moi s’il-te-plaît.

Merci.

Je t’aime.

En remerciant, tu remercies que le rôle que ce que tu pardonnes t’a fait apprendre, par exemple, et en aimant, tu exprimes la plus grande émotion positive possible. Fais-le même si tu n’y crois pas encore, et vérifie comment tu te sens après. Si t’es comme moi, ton poids commencera à se détacher.

Ensuite pour reprendre ton attitude en main, essaie de te rappeler comment tu étais avant que tout ça t’arrive. Rappelle-toi ton premier souvenir. Le premier souvenir que je me rappelle, je pense que c’est la naissance de ma soeur. J’allais avoir 3 ans, le monde était doux, lumineux, plein d’amour. Si tu n’es pas capable, vis-le comme ton propre enfant l’a vécu dans ses premiers moments. Pour lui, le monde est beau et aimant. C’est notre attitude naturelle, essaie de t’en rappeler à chaque jour.

Et à chaque jour, fais un rituel de gratitude. C’est prouvé que ceux qui le font sont plus heureux. Par exemple, c’est quoi les 3 choses pour lesquelles t’es le plus reconnaissant? J’ai tout de suite en tête avoir rencontré mon amoureux et la naissance de mes enfants. Ressens ton feeling de gratitude, garde-le avec toi toute la journée. Il y a quelque chose de spécial qui se passe quand on le fait: on ne peut pas avoir d’émotions négatives en même temps. Si une pensée de ce genre revient, redirige-la vers la gratitude.

Et le dernier truc, super puissant, c’est de voir le don que ça te donne, d’avoir vécu ton passé. Je sais que si je n’avais pas connu ce qui m’est arrivé, je n’aurais probablement pas écrit ceci. Je n’aurais pas connu comment la souffrance est difficile et créé mes projets pour apporter le bonheur dans la vie des autres. Je n’aurais pas l’empathie que j’ai, probablement. Et pour ça, j’en suis reconnaissante. Et je l’utilise pour être une force de bien dans le monde. Comment pourrais-tu faire un don de ce que t’es devenu?

T’as le pouvoir de laisser aller la pierre que tu traînes avec toi.

T’as le pouvoir de t’en servir pour t’élever et construire un monde meilleur pour toi, tes enfants, et nous tous.

Moi, j’ai confiance que tu peux.

 

Ressources

L’Académie pour parents

À toi, la maman qui a la vie dure

Tony Robbins, I’m Not Your Guru (documentaire Netflix)

Le Bootcamp de Denise Duffield Thomas (lien affilié)

Suivez-nous

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Marie-Eve Boudreault est au quotidien maman de 4 petites merveilles et la fondatrice de Je Materne (This Parenting Thing). Elle est bachelière en sociologie, passionnée de puériculture, blogueuse famille depuis 8 ans, et experte reconnue en parentalité naturelle et heureuse pour les jeunes familles. Elle offre son soutien pour aider à devenir le meilleur parent possible et combler votre jeune enfant sur tous les plans avec l'Académie pour parents, à découvrir!
Suivez-nous

Les derniers articles par Marie-Eve Boudreault (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge