Parlons positif au quotidien

Parlons positif au quotidien - 19 alternatives pour parler positif au quotidien, à lire sur Je Materne!

Dans notre quotidien de parents bienveillants, nous nous efforçons de changer notre façon de nous exprimer, car il est important de montrer l’exemple, mais aussi de guider l’enfant positivement, sans le juger, ni brimer sa personnalité unique.

C’est un travail de longue haleine car les automatismes reviennent vite!

Voici une liste non exhaustive de quelques alternatives possibles à des expressions souvent utilisées sans réfléchir.

Parlons positif au quotidien - 19 alternatives pour parler positif au quotidien, à lire sur Je Materne!

J’ÉVITE…  –  POUR PARLER POSITIF, JE DIS PLUTÔT…

 

  1. Arrête de taper. S’il te plait, garde tes mains proche de toi. Avec les mains on fait doux, doux. Au lieu de taper on peut dire des mots. Que veux-tu dire ?
  2. Ne dis pas cela. Peux-tu choisir un autre mot? Quel autre mot pourrais-tu dire à la place?
  3. Arrête de chigner! Tu m’énerves! Peux-tu me dire de quoi tu as besoin ? Je ne comprends pas quand tu t’exprimes comme cela… Es-tu triste/en colère/déçu ? As tu besoin d’un câlin ?
  4. Je ne t’entends pas. Peux-tu parler plus fort?
  5. Non, tu n’auras pas cela. À la place de cela, que penses-tu de prendre ceci?
  6. Ne t’énerve pas. C’est correct d’être en colère, tu as le droit. Mais que penses-tu de m’expliquer ce qu’il se passe avec des mots? Veux-tu un câlin?
  7. Ce n’est pas à toi. C’est à Paul… Peux-tu lui demander s’il veut te le prêter? Ou préfères-tu jouer avec cela?
  8. On mange. Arrête de jouer et viens. Nous allons manger dans 5 minutes (visualiser avec un sablier ou l’aiguille de l’horloge). Peux-tu te préparer? Tu pourras continuer ton jeu après le repas si tu le veux.
  9. Tu as fait une faute, cela n’est pas ça qu’il fallait faire. Tu t’es trompé? Fantastique! Qu’apprends-tu de cette erreur?
  10. Arrête de courir. Peux-tu marcher doucement s’il te plait? C’est dangereux, il y a des autos qui passent proche de nous, regarde.
  11. Arrête de crier. Tu as l’air tellement content! Tu cries pour exprimer ta joie? On peut être joyeux en chantant aussi! Quelle chanson veux-tu me chanter? Es-tu en colère? Peux-tu m’expliquer ce qui t’embête?
  12. Arrête-toi tu vas tomber! Je vais rester près de toi si tu as besoin d’aide. Vas-y! Tu es capable d’y arriver!
  13. Si tu manges tes légumes, on ira au parc. Dès que tu auras terminé ton repas, nous irons jouer au parc.
  14. Qu’est-ce que tu as encore fait ?! Qu’est-ce que tu es maladroit! Tu as fait tomber ton verre… Ce sont des choses qui arrivent. De quoi as-tu besoin pour nettoyer les dégâts ?
  15. Ce sont les bébés qui ont peur! Arrête de te cacher! Qu’est-ce qui te fait peur? Moi aussi parfois je trouve que certaines situations sont effrayantes. Veux-tu que l’on essaye ensemble de chercher comment y arriver?
  16. Qu’est-ce que tu peux être jaloux! Je passe un peu de temps avec ta sœur, comme avec toi lorsque nous avons dessiné ensemble tout à l’heure. Mais si tu veux, lorsque nous aurons fini notre modelage, on peut se trouver une activité à trois! Ou bien tu peux te joindre à nous si tu en as envie.
  17. Tais-toi tu es insupportable! J’ai besoin d’un moment de calme. Comment peux-tu m’aider à le trouver?
  18. C’est rien, relève-toi. Est-ce que tu t’es fait mal? Veux-tu me montrer où tu as mal?
  19. Ce n’est pas le moment de dessiner, on mange. Tu avais envie de faire un beau dessin? Que penses-tu de laisser ta feuille et tes crayons ici? Tu pourras dessiner après le souper. Veux-tu m’aider à préparer à manger ?

En bref…

OUI! Cela prend BEAUCOUP PLUS de temps d’être un parent bienveillant et positif.

Cela nous demande une implication à 200%, les enfants ont besoin qu’on leur répète de nombreuses fois la même chose… Mais un beau jour, ils ont compris!

Et on découvre avec bonheur qu’ils s’expriment comme on leur a appris… avec empathie et bienveillance.

Préférons-nous apprendre dans la peur de l’autre, dans la peur des réprimandes et des punitions? Préférons-nous que l’on nous donne des ordres sans explications?

Ou bien préférons-nous apprendre dans la douceur, la patience et la compréhension? Que l’on nous répète plusieurs fois la même chose si nécessaire, sans crier à nos oreilles? Eh bien… Cela est la même chose pour les enfants!

Investir de notre temps pour parler positif à notre progéniture est un si grand bénéfice pour eux comme pour nous! Lorsque nous nous lançons dans cette démarche, nous travaillons sur nous-mêmes pour nous améliorer et ils apprennent à être des humains bienveillants et empathique

Et quel apport pour le futur! Car bientôt, ce seront eux qui mèneront le monde!

 

Marine Gauthier

Marine Gauthier

Blogueuse Parentalité de proximité chez Je Materne
Marine Gauthier est maman proximale d'une petite fille pratiquant le cododo, le portage, l'allaitement et la motricité libre. Vous aussi n'en avez jamais assez d'une parentalité maternante? Assurez-vous de suivre sa chronique Parentalité de proximité! Et suivez-la aussi sur son blogue personnel
Marine Gauthier

Les derniers articles par Marine Gauthier (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge