Quand tu n’es pas le parent que t’aimerais être

Quand t'es pas le parent que t'aimerais être, à lire sur Je Materne!

J’pense qu’on a tous un idéal comme parent…

Pour un, ça peut être d’être un parent à la maison dévoué, qui cuisine tous les petits plats, ne s’énerve pas quand les enfants sont fatigués, et garde la maison dans un état impeccable.

Pour un autre, ça peut être un parent qui a une conciliation travail-famille qui fait rougir, toujours là pour aller chercher à l’école, et organisé comme 10.

On ne le réalise peut-être pas par contre, et ça peut jouer contre nous.

Pour moi, je sais qu’un de mes idéaux c’est d’être la maman à la maison 100% épanouie. Et ça, ça incluait de faire au moins une fois avec chaque enfant des biscuits avec des emporte-pièces.

T’sais, ces beaux biscuits qui font sauter de joie les enfants dans la cuisine quand ils les voient?

C’était le tour de ma fille de lui faire une batch de ces biscuits géniaux. Par un beau dimanche matin pas pressé, qu’est-ce qui pourrait aller mal?

Elle lave avec entrain les emporte-pièces pendant que je supervise tout ça et rassemble les ingrédients simples. Oublie le fouillis total quand on s’est mises à brasser les ingrédients. Oh, c’est un peu trop sucré, on va en mettre moins. Je goûte, elle goûte, bon ça a l’air bien.

Ben oui, j’aime ça manger santé. Et une des raisons que je ne m’en fais pas avec la cuisine compliquée c’est que moi me gâter, mon alimentation de rêve là, ça serait manger des fruits tout plein avec des noix. Mais ce n’est pas le cas de toute de ma gang.

Revenons à nos biscuits. Ça commence à se gâter pendant la confection. Son frère est tout content, et se joint à nous. Je cours d’un bord, cours de l’autre, pour minimiser les dégâts. Je tente en même temps d’endormir bébé dans le porte-bébé. Coupe, coupe, des bonhommes, des dauphins, des canards, des lapins.

C’est là qu’on tourne les coins encore plus ronds. La pâte ne s’étend pas à mon goût, dur de bien faire avec un bébé sur mon ventre, on va les faire plus épais les biscuits, c’est pas grave.

Mes enfants ont fini par aller jouer ailleurs, j’ai fait le restant des biscuits au compte-goutte. C’est quand même le fun, quoique je pourrais peut-être avoir plus de fun à faire autre chose...

Une fois cuits, yé!

Quand t'es pas le parent que t'aimerais être, à lire sur Je Materne!

Ma petite prend une bouchée de la tête d’un bonhomme, et dit…

“Beurk.”

Et la recette que je pensais quand même bonne et pourrait montrer sur le blogue, bien, elle est bien ordinaire.

Et je me rappelle que ça avait été pas mal la même expérience avec les jumeaux.

Maintenant, les membres boudés de la famille de biscuits gisent empilés, au beau milieu de l’armoire.

Quand t'es pas le parent que t'aimerais être, à lire sur Je Materne!

C’était pas si nécessaire hein, comme expérience? Mais c’est fait. Et je ne suis pas sûre que je vais recommencer de sitôt. Moi et bébé, on va sûrement se trouver quelque chose de plus santé et appétissant à faire.

C’est bien parfait comme ça aussi. En tout cas, ça fait bien mon bonheur.

Les résultats de cette expérience ont été abandonnés, mais j’en ressors quand même avec quelque chose d’appréciable:

Comme parent, il faut se la jouer vrai.

Il faut se féliciter pour ce qu’on fait de bien, déjà, et passer à autre chose pour ce qui n’est pas vraiment un succès ou nécessaire.

D’accord?

 

Suivez-nous!

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Marie-Eve Boudreault est au quotidien maman de 4 petites merveilles et la fondatrice de Je Materne (This Parenting Thing). Elle est bachelière en sociologie, blogueuse famille passionnée depuis 8 ans, et spécialiste en enfance et en parentalité naturelle, bienveillante, et heureuse.

Elle offre ses secrets pour devenir le meilleur parent possible et combler ton jeune enfant sur tous les plans avec l'Académie pour parents, à découvrir!
Suivez-nous!
Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge