LE truc pour obtenir la collaboration de nos enfants

LE truc pour obtenir la collaboration de nos enfants - à lire sur Je Materne!

 

Son monde + Mon monde = Notre monde

 

Cette petite formule toute simple qui semble parfaitement logique, c’est l’outil numéro 1 pour vous aider à susciter la collaboration de vos enfants.

Commençons par le début, d’où viennent les attentes des parents et surtout LE besoin des parents, que tout soit fait LÀ et facilement?

 

Nos attentes vs les perceptions de nos enfants

 

Avant d’aller vers ce qu’on peut faire pour modifier le comportement d’un enfant, il faut toujours commencer par se demander d’où viennent nos attentes à nous.

Lorsque le parent a une demande, par exemple, « Venez, on va souper », il veut souvent que ça soit rapide et facile.

Pourquoi?

Personnellement je pense que c’est en grosse partie à cause de la pression causée par les normes de la société. La société dicte qu’un bon parent fait souper ses enfants à temps chaque soir. La norme sociale veut que les enfants soient bien habillés, peignés et propres à 7h06 le matin.

Je ne dis pas que ces attentes sont mauvaises, loin de là.

Je dis juste que la première étape est de comprendre que nos demandes n’ont souvent AUCUN sens pour nos enfants. Il faut se mettre dans cet état d’esprit afin de pouvoir comprendre nos enfants.

Je vous donne un exemple très simple:

Vous êtes au travail en train de travailler sur un projet important. Vous y travaillez depuis 1 heure déjà aujourd’hui, vous êtes heureux car vous pensez que vous venez enfin de trouver LA façon de le réaliser qui fonctionnera. Tout à coup, votre collègue de travail arrive.

Collègue de travail: Hey, peintures-tu toi le nez rose, s’il te plait.
Vous: Hein? Non! Je fais mon travail.
Collègue de travail: Peinture-toi le nez tout de suite ou je le fais pour toi.
Vous: Hey??? Non!!!!! (S’éloigne.)
Collègue de travail: Tu ne m’écoutes jamais!!! Tu ne veux pas collaborer!!

C’est probablement la façon donc votre enfant perçoit votre comportement, parfois. Il est occupé et vous arrivez avec une demande qui, pour lui, ne fait aucun sens; donc il ne voit pas la nécessité. L’enfant vit dans le moment présent: là tout de suite il s’amuse (ou autre), et il veut que ça continue.

 

Comment utiliser la formule

 

Voici donc les trois étapes à mettre en place, utilisant la formule ci-haut: Son monde + Mon monde = Notre monde

1. Son monde : Commencez par vous intéresser à ce qu’il fait, ce qui l’intéresse présentement. En d’autres mots: validez que vous reconnaissez que ce qu’il fait ou ce qu’il a à dire a de l’importance.
2. Mon monde :
Expliquez-lui vos besoins, ce que vous devez faire. Avec des mots simples.
3. Notre monde: Nommez la façon donc vous allez concilier les deux.

Je reprends l’exemple ci-haut:

Vous êtes au travail en train de travailler sur un projet important. Vous y travaillez depuis 1 heure déjà aujourd’hui, vous êtes heureux car vous pensez que vous venez enfin de trouver LA façon de le réaliser qui fonctionnera. Tout à coup, votre collègue de travail arrive.

Collègue de travail: Hey, je vois que tu travailles sur le projet Yuyu, comment ça avance?
Vous: Je suis heureux, j’ai fini par trouver la façon de le réaliser.
Collègue de travail: Génial 🙂 On prépare une blague à Josée, on va tous se peinturer le nez rose.
Vous: Ah oui?
Collègue de travail: Je vois que tu es occupé, penses-tu pouvoir finir d’ici 5 minutes pour nous rejoindre à la cafétéria pour qu’on te peinture le nez?

Bien sûr, ce sont des enfants. Il n’y a pas de miracles. Aménager votre horaire afin qu’il soit réaliste des besoins de toute la famille est encore la meilleure façon de rendre vos journées plus faciles.

 

Une forme de respect

 

Cette petite formule, rappelez-vous-la quand même.

Même si vous ne le voyez pas comme le truc miracle pour les faire collaborer, vous pouvez aussi le voir comme une forme de respect.

Votre enfant qui joue aux blocs ne fait pas que « jouer aux blocs », il crée, développe ses habiletés motrices, utilise son imagination. Jouer est le travail de l’enfant, puisque c’est la façon par laquelle il se développe chaque jour.

Prendre le temps de s’intéresser à son travail avant de lui faire voir le vôtre, c’est une façon respectueuse de concilier vos besoins d’adultes avec ses besoins d’enfants.

 

Sources
Parents efficaces, de Thomas Gordon
La discipline positive, de Jane Nelsen

 

Zoé L-Sirois

Zoé L-Sirois

Blogueuse chez Je Materne
Maman de 4 filles, et passionnée de simplicité volontaire, elle nous inspire avec ses chroniques "Maternité et simplicité" et "Discipline positive". Vous pouvez aussi la suivre sur la page Facebook de son blogue: 5 minutes pour jouer
Zoé L-Sirois
Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge