À la maman qui n’a pas beaucoup d’aide

À la maman qui n'a pas beaucoup d'aide Je Materne - LETTRES POPULAIRES - À lire sur Je Materne!

 

Toi, t’es la maman qui en porte beaucoup sur ses épaules.

Celle que son partenaire est beaucoup occupé, absent, ou peu impliqué.

Celle dont la famille est éloignée, ou a coupé les ponts.

Celle dont la plupart des amis sont partis aussitôt que ton enfant est entré dans ta vie.

T’as craqué sur l’heure du souper, ou cachée dans ta chambre. L’espace d’un instant, tu n’as plus su te retenir. Tes larmes ont coulé emportant avec elles ta tension quotidienne.

Parfois, ça bouille en toi, tes pensées allant à toute vitesse, se bousculant, et t’as l’impression d’avoir un nuage noir au-dessus de ta tête, assombrissant ta vie de famille.

Ce moment, quand il t’arrive, vis-le du mieux que tu peux, pour te faire sentir un peu mieux. Puis laisse-le passer pour avoir les idées claires à nouveau.

Rappelle-toi qu’aussi difficile qu’il soit, une chose est sûre: il va passer.

Une fois que la tempête est passée, j’aimerais que tu vois d’abord combien tu es forte.

Que tu vois vraiment comment jour après jour, tu gardes le fort, soutenu par la force de ton amour. Que tu fais ce que tu dois faire, du mieux que tu peux à ce moment. Comment tu déplaces beaucoup pour y arriver, et la différence positive que tu fais dans la vie de ceux que tu aimes.

Réalise qu’avec une telle force tu pourrais forger ton destin de la manière que tu veux.

J’aimerais que tu vois l’abondance qui t’entoure, tout ce que tu as déjà.

La chance que t’as de vivre avec ton enfant, ou tes enfants. Assez de nourriture. Une contrée où il fait généralement bon vivre aussi, peut-être. Fais le décompte mental de tout ce qui est bon dans ta vie.

Garde ton coeur ouvert aux cadeaux qui sont déjà là, ça t’évitera de rester amère.

Maintenant que tu te sens sûrement plus légère, revenons à la situation qui t’as fait péter les plombs (sûrement avec raison).

Essaie de trouver les “Pourquoi”.

Pourquoi as-tu vraiment éclatée? Est-ce que c’est pour le verre d’eau renversé? Ou est-ce que c’est littéralement la goutte qui a fait déborder le vase et que c’est plutôt la fatigue qui l’a emporté?

Pense à comment tu pourrais faire encore mieux si ça t’arrivais encore. Pense à comment tu pourrais prévenir de te rendre jusque là, la prochaine fois.

En dernier lieu, quand t’as épuisé toutes les solutions et que t’as encore mal à ta situation, n’en reste pas là, pour éviter de tourner en rond et de vivre dans un malheur perpétuel.

Pense plutôt à ce que tu pourrais changer dans ton quotidien, et à ce que tu voudrais vraiment, si t’avais le choix. (Une piste, t’as toujours le choix, si ce n’est d’abord de changer ton attitude.)

Sors-toi un papier, et griffonne les idées qui te viennent, jusqu’à temps que tu ressortes avec des solutions efficaces à court et long terme pour changer chaque chose qui te tenaille. Prends le temps qu’il te faut, mais fais-le, tu en vaux les efforts. Fais juste attention de ne pas faire de changements drastiques précipités, qui eux auront besoin d’être bien mûris, les pour et ses contre soupesés, avant d’être adoptés.

T’as un avantage, d’être arrivée “à boutte de toute”. Utilise l’énergie qui bouille en toi pour mettre tes changements positifs en place et avoir un meilleur lendemain.

Réalise que t’es celle qui a en main son destin et qui peut le transformer.

Allez!

Parce que vraiment, t’es bonne, t’es forte, t’es capable, belle maman.

 

Merci de partager si t’as aimé! Qui sait, une maman autour de toi en a peut-être besoin… 

Suivez-nous

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Marie-Eve Boudreault est au quotidien maman de 4 petites merveilles et la fondatrice de Je Materne. Elle est bachelière en sociologie, blogueuse famille depuis 8 ans, et coach familiale dévouée. Pour profiter de son expertise, recevoir des informations sérieusement géniales, créer un plan d'action personalisé inspiré, et partager avec une super tribu privée: deviens le meilleur parent pour ton enfant avec notre Académie pour parents
Suivez-nous

Les derniers articles par Marie-Eve Boudreault (tout voir)


À toi la maman fatiguée Je Materne

cododo bienfaits bébé enfant

Académie pour parents

Ton bébé te parle, belle maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

  1. Cet article permet de se sentir moins seule et de déculpabiliser si on a envie de craquer …. Mari muté professionnellement et famille habitant à plus de 6000 km, l’aide est pratiquement inexistante pour me décharger un peu…. Bien que les conseils de l’article soient tous bons à mettre en œuvre, je dirais que ce qui m’a sauvée d’une potentielle dépression parentale, ça été de consulter une psychologue, une personne extérieure qui écoute sans te juger et qui te conforte dans ton sentiment d’etre à bout ! Après avoir évacué tout ce qui nous pèse, le plus gros est fait…. Ensuite on peut envisager des solutions plus sereinement et accepter d’avoir craqué…..

    View Comment
  2. Déculpabilisant et tellement bien écrit et proche de la réalité… Je vais l’imprimer et me le laisser à vue je vais en faire une publication sacrée, aimantée à mon frigo quand je serai à bout avec le sol de ma cuisine repeint parce que monte titi apprend à manger seul😂😂😂 , maman celib d’un magnifique petit bout ce n’est pas toujours simple mais on fait de son mieux un grand merci en tout les cas ça rebooste!! N’oubliez pas c’est vrai qu’on déchirent les mamans!!

    View Comment