• Home  / 
  • Priorités
  •  /  Pourquoi j’ai décidé de faire des semaines de 3 jours

Pourquoi j’ai décidé de faire des semaines de 3 jours

Travail et maman - Pourquoi j'ai décidé de faire des semaines de 3 jours

Il y a longtemps de ça, j’ai pris la décision que je n’étais pas sur Terre pour passer le temps. Je voulais faire des choses que j’aime, m’épanouir dans mon quotidien.

C’était avant d’avoir des enfants. Avec l’arrivée de mon premier garçon, j’ai décidé que je ne voulais plus le quitter!

Quelques années plus tard, ma réalité était différente; je voulais encore être à la maison avec mes enfants, mais j’avais aussi réussi à transformer un passe-temps en emploi payant. J’avais tout ce dont on peut rêver? Peut-être… j’avais tout ce dont JE pouvais rêver du moins… mais ce n’est pas arrivé comme ça du jour au lendemain.

Quand je parle à des copines qui se questionnent sur des décisions à prendre, je me répète souvent, mais je leur dis qu’il est important d’identifier ce qui est important pour nous dans la vie, de nous poser les bonnes questions. En me posant les bonnes questions, j’en suis venue à la conclusion que je voulais voir mes enfants grandir et que j’aimais aussi écrire. Le plan de match pour ça: avoir un conjoint compréhensif et disponible… et bien organiser mon temps!

Dans les deux dernières années, j’ai été là à des fréquences variables pour mes enfants. Au début, je travaillais vraiment beaucoup; je commençais un peu avant le dîner, je sortais « de ma tanière » pour souper et j’y retournais jusqu’au dodo. Peu importe qu’on soit la semaine ou le weekend. Bien entendu, j’étais toujours disponible pour regarder leurs dessins, pour prendre soin des dodos, mais c’était mon conjoint qui était surtout là pour eux. J’étais aussi toujours disponible pour nos sorties en famille, mais je trouvais que c’était beaucoup.

Quand je pensais à mes objectifs de vie, je n’étais pas encore pile-poil dessus.

J’ai réussi à couper mon travail de soir et de weekend dans la dernière année. J’étais vraiment contente, mais j’ai réalisé que je trouvais quand même ça beaucoup d’être dans mon bureau du lundi au vendredi… Pendant plusieurs mois, j’ai fait des semaines de 4 jours et demi.

Puis il y a deux semaines j’ai bien réfléchi. Je me suis reposé ces questions que je conseille toujours à mes amies:

Qu’est-ce qui est prioritaire pour moi?

Oui bien entendu, être en mesure de vivre, de payer les comptes et de manger, c’est assez prioritaire! Est-ce que j’ai besoin d’une grosse maison? D’aller dans le Sud? D’une voiture de l’année? Huh, vraiment pas! Donc, est-ce que j’ai besoin de travailler 5 jours par semaine pour vivre? Non.

Est-ce que je peux couper des tâches ou des engagements qui ne sont pas en lien avec mes objectifs de vie? Oui! Et c’est ce que j’ai fait.

Je suis donc en « test » pendant l’été: je ferai des semaines de 3 jours. Pour le moment, j’ai annoncé que c’était mon horaire estival, mais ma fantaisie est de garder cet horaire à l’année. 3 jours de travail, 4 jours avec les enfants!

Quand on se pose les bonnes questions, quand on sait identifier nos priorités, on peut parfois apporter quelques modifications pour avoir des vies plus heureuses, plus à notre image!

 

Marie-Noelle Marineau
Suivez-moi

Marie-Noelle Marineau

Blogueuse chez Marginale et heureuse
Rédactrice en chef de Marginale et heureuse et co-fondatrice de Mamans Zen, Marie Noelle Marineau aime écrire dans un but d’aider et d’inspirer les familles au quotidien. Elle adore cuisiner, trouver des solutions pour économiser et passer du bon temps en famille.
Marie-Noelle Marineau
Suivez-moi
Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge