La cour de mes rêves

La cour de mes rêves - Famille et maison - À lire sur Je Materne!

Mes parents ayant acheté leur maison un peu avant mon entrée à l’école, j’ai très peu de souvenirs de ma vie en appartement. Mais je me souviens du grand terrain vague juste en face sur lequel on jouait.

Et une fois dans notre maison, ma vie extérieure n’a pas tellement changé, car nous avions une très grande cour. Mes enfants ont aussi connu la vie en appartement, mais nous n’avions pas accès au terrain arrière. Heureusement, le parc de jeux était tout prêt et on y passait une bonne partie de nos journées, mais n’empêche que je rêvais du jour où j’aurais ma propre maison avec un immense terrain sur lequel nous pourrions courir.

J’ai passé beaucoup de temps à chercher des idées sur Pinterest d’une cour arrière de rêves. Je voulais un module de jeux avec des balançoires, un coin foyer, une cabane pour les enfants, un jardin, une petite cuisinette, un panier de basketball, un petit coin pour jouer aux voitures et même une piscine si c’était possible…

Oui, ça fait beaucoup, mais je voulais envisager le plus d’idées possibles et choisir les meilleures pour une cour arrière de rêves. Je m’imaginais très bien dans une cour ressemblant à celle d’une garderie familiale avec des espaces délimités par des rochers et des pneus que j’aurais peinturés.

Nous avons eu le coup de foudre pour une maison dans la ville voisine à la nôtre, mais qui restait dans le secteur de l’école des enfants. Pas trop de travaux à faire, le prix et le nombre de chambres que l’on voulait, 2 salles de bains… Bref, c’était parfait… à part peut-être la cour. Elle était beaucoup plus petite que ce que j’avais imaginée.

Tous mes beaux projets s’envolaient et les enfants y jouaient rarement le premier été, préférant encore aller au parc.

Je me suis fait offrir gratuitement des balançoires que j’ai poliment refusées, faute d’espace. J’ai acheté un petit module seconde main, car c’était tout ce que je pouvais y mettre, puisque qu’il y avait la terrasse sur laquelle nous avons mis un set de patio et un espace était réservé au jardin. Sans compter que je voulais conserver de l’espace pour que les enfants puissent y jouer.

Le truc le plus Pinterest que je me serai permise aura été cette petite cuisinette faite en quelques minutes avec du matériel qui traînait derrière la clôture et les arbres qui passaient dans la clôture servait à y accrocher les instruments de cuisine :

© Annie Laflèche

Ça paraît un peu triste dit comme ça, mais les enfants sont loin de manquer de jouets. Le cabanon et le garage en sont remplis, nous n’avons seulement pas l’espace pour tout laisser sorti. Je trouve ça vraiment pratique d’y laisser des figurines, des petites maisons, voiturettes et autres à l’extérieur comme ça nous n’avons pas à les nettoyer après usage comme si nous les ramenions à l’intérieur.

Cette année, je me suis dit que s’en était assez de me plaindre et que j’allais donner un peu d’amour à ma cour.

On a commencé par semer du gazon là où il n’y en avait pas et par mettre le petit module à l’avant avec une affiche à donner. Il est parti le soir même faisant un heureux et nous désencombrant sans efforts. Il n’y avait donc plus rien dans la cour à part le jardin. Je me suis fait offrir un panier de basketball (j’en rêvais, mais ce n’est pas donné), il est dans mon entrée donc ne change rien à la cour. Nous avons aussi fait notre petit coin feu, car un foyer dans le cabanon, ce n’est pas pratique.

Et finalement, nous avons mis des petits nains de jardin à côté d’un petit espace sous les cèdres qui nous sert de cabane.

© Annie Laflèche

 

Étonnement, avec plus rien dans la cour, les enfants y jouent davantage et se servent davantage de leur imagination.

Je ne crois pas qu’ils seraient nécessairement plus heureux avec un terrain rempli de stations de jeux et je suis heureuse qu’ils apprécient ce que l’on a et que l’on bâtit ensemble.

 

Lectures recommandées

Jardiner en famille

Moins de jouets = Des enfants qui jouent plus

 

Annie Laflèche

Annie Laflèche

Blogueuse Activités pour enfants chez Je Materne
Annie Laflèche est maman et belle-maman de 4 enfants. Elle fait en ce moment un retour aux études et écrit aussi le blogue Le petit monde de Ginger. Suivez sa chronique pour des inspirantes Activités pour enfants!
Annie Laflèche

Les derniers articles par Annie Laflèche (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment:


x