• Home  / 
  • Unschooling
  •  /  Fiston, tu n’iras pas à l’école cette année

Fiston, tu n’iras pas à l’école cette année

Fiston, tu n'iras pas à l'école cette année

L’idée de faire l’école à la maison est présente dans ma tête et mon coeur depuis que je sais que c’est possible et légal. Je n’y tenais pas mordicus avant d’avoir des enfants, mais j’aimais bien l’idée de prendre la responsabilité de l’éducation de mes enfants.

Puis tu es arrivé.

J’avais encore cette idée en tête; ça me semblait une suite logique au fait que tu ne fréquenterais pas la garderie. Du moins, pas tant que tu serais mini. En même temps, cette idée me faisait peur. La peur ne venait pas tant de moi que de ce qu’en disaient les gens autour de moi. Déjà, le fait de te garder à la maison passé tes premiers mois de vie faisait jaser. Les gens étaient inquiets pour moi: je me devais de travailler, d’avoir mon autonomie financière.

Et ils étaient surtout inquiets pour toi:

En restant à la maison, tu n’aurais pas d’amis.

En restant à la maison, tu n’apprendrais pas « à socialiser ».

En restant à la maison, tu ne serais jamais prêt pour la maternelle…

Toutes ces craintes se sont dissipées au fil des mois, au fil des années. Dissipées pour papa et moi, mais pour la famille, ça c’est autre chose! Je pense que certaines de ces personnes qui t’aiment beaucoup se demandent encore comment tu serais si tu y étais allé… ne serait-ce que « quelques jours par semaine ».

De notre côté, papa et moi trouvons que nous avions eu raison de croire que la garderie n’était pas obligatoire à ton bon développement et celui de ton petit frère. Puis, plus tu approchais l’âge scolaire, plus notre décision se précisait.

Pourquoi? Eh bien voilà…

Tu as des besoins qui te sont propres, une façon d’apprendre bien particulière qui font que tu es la personne que tu es. Je crains que l’école ne soit pas prête pour accueillir des garçons aussi extraordinaires que toi.

Je veux également être là pour répondre à tes milliers de questions!

Puis, je suis d’avis qu’il n’y a pas qu’une façon de faire dans la vie. Oui, l’école est une option pour éduquer, mais ce n’est pas la seule! Tant que tu le désireras et que je me sentirai apte à le faire, nous pourrons continuer dans cette belle aventure d’instruction en famille!

Nous ne sommes pas seuls, tu le sais. Il y a tout d’abord papa et ton frère qui sont avec nous, mais il y a également toutes les autres familles qui font comme nous et qui sont bien souvent prêtes à faire des activités pour découvrir le monde « en gang »!

Fiston, tu auras 6 ans très bientôt, mais tu n’iras pas à l’école cette année. Ni la suivante, d’ailleurs.

Tu apprends pourtant déjà à lire, à écrire et tu n’as définitivement pas besoin de moi pour apprendre à compter! Je vous vois ton frère et toi vous séparer des jouets de façon égale ou compter le nombre de craquelins Goldfish que je mets dans vos bols… On découvre le Québec lors de nos road trips et récemment, nous avons également commencé à découvrir le Canada pour suivre grand-maman sur une carte pendant son voyage!

Tu n’iras pas à l’école cette année, mais ça ne t’empêche pas d’apprendre un tas de choses utiles à la vraie vie!

 

Marie-Noelle Marineau
Suivez-moi

Marie-Noelle Marineau

Blogueuse chez Marginale et heureuse
Rédactrice en chef de Marginale et heureuse et co-fondatrice de Mamans Zen, Marie Noelle Marineau aime écrire dans un but d’aider et d’inspirer les familles au quotidien. Elle adore cuisiner, trouver des solutions pour économiser et passer du bon temps en famille.
Marie-Noelle Marineau
Suivez-moi

Les derniers articles par Marie-Noelle Marineau (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge