• Home  / 
  • Priorités
  •  /  Les secrets pour rester un parent hyper calme à 99% du temps

Les secrets pour rester un parent hyper calme à 99% du temps

Les secrets pour rester un parent hyper calme à 99% du temps

Le rêve de tout parent: répondre de manière zen aux 1001 questions, ne presque jamais crier ni trop se fâcher, avoir toute la patience du monde pour les requêtes incessantes de toute la famille?

En tout cas, être un parent calme c’est assez mon rêve pour avoir pris une résolution de ne pas crier après mes enfants. Résolution que je tiens à 99% du temps. Tout comme ne pas sacrer en leur présence, ni même tout court.

Je ne pensais pas bien réussir. Mais maintenant je crois que j’y suis arrivée!

Parfois ça crie autour de moi, et je suis comme dans une oasis de paix. Ma paix aide à rétablir l’harmonie bien plus vite que ne l’aurait fait ma colère.

Je ne peux pas dire en toute honnêteté que je ne crie jamais. Comme quand je suis enceinte jusqu’aux oreilles et verte comme ça se peut pas. Quand nous avons eu une journée particulièrement éprouvante. Quand il faut avertir pour mettre un enfant hors de danger. Quand les chiens jappent pour rien pendant que le bébé dort.

Mais c’est ponctuel, parfois nécessaire comme pour les cas dangereux, et c’est très rare. Et je cherche toujours par après comment j’aurais pu faire mieux.

Je ne peux pas dire non plus que je ne sacre pas en présence de mes petits loups. Mais en général, je ne trouve pas ça beau, ni vraiment bien, donc si je le fais c’est plus un automatisme que d’autres choses. Je les efface de plus en plus de ma vie.

Y’a rien comme une vie de parent pour trouver des alternatives. Un mautadine bien senti, ça soulage aussi, et c’est tellement laid que ça fait rire et dédramatise au passage!

Je ne pense pas que c’est mon tempérament qui me donne un avantage. Peut-être même au contraire. En fait je me souviens de mon humeur forte parfois quand j’étais ado. Ma soeur m’en a même reparlé, disons que ça s’appelait “Tassez-vous de mon chemin.” Mais j’accepte maintenant mon côté sombre, je l’apprivoise en laissant sortir mes émotions positivement dans le sport ou la relaxation, par exemple.

Ni ma situation super tranquille. Avec 4 enfants de 8 ans et moins, 2 chiens, 1 mari souvent occupé, et moi autant, on peut dire qu’il y a de l’action chez nous, à ma charge.

Je pense plutôt que c’est mon attitude de reconnaissance envers la vie, et des techniques qui arrivent à me faire rester un parent calme.

De reconnaissance parce que je choisis de voir les miracles de la vie. Oui, vite de même c’est plate qu’un mini fasse un méga dégât quand on est occupé à fond. Mais du point de vue Think Big de l’Univers, c’est un super beau miracle tout ce qui a dû se passer pour en arriver à ce que cet être extraordinaire soit si bien en vie.

Je lisais le livre d’Eleanor Roosevelt dernièrement, You Learn By Living, et elle résumait bien comment arriver à être zen sans se compliquer la vie. Avec 5 enfants, cette maman épatante réussissait en plus à avoir des activités à elle, comme celles (bien banales, t’sais) d’être représentante à l’ONU et d’être la première dame des États-Unis.

Je buvais ses paroles. Elle explique:

Avec une famille de 5 enfants j’ai dû apprendre à rester calme à l’intérieur et à l’extérieur. Même quand ils étaient très jeunes je semblais avoir de nombreux intérêts et activités. Comme mon mari et mes enfants étaient naturellement de première importance, les autres activités avaient souvent à être faites dans une pièce où plusieurs choses se passaient, avec des enfants jouant sur le plancher, criant, et faisant toutes sortes de bruits. Soit je pouvais apprendre à continuer avec la lecture, l’écriture, ou quoique ce soit que j’avais à faire dans le milieu de ces bouleversements, ou soit je devais arrêter. Avec le temps, j’ai appris à aller de l’avant même quand la pièce était remplie d’enfants.

J’ai appris que l’habileté d’atteindre cette paix intérieure, peu importe les bouleversements extérieurs, est une sorte de force. Ça sauve d’une immense quantité d’épuisement et de bris du système nerveux. Dans cette oasis de paix, vous êtes meilleur pour agir avec les demandes bruyantes et conflictuelles de jeunes enfants sans irritation ou impatience.

Convaincu des bienfaits d’être un parent calme? Alors, essaie-le, pour voir!

Prends la résolution de rester un parent calme, pour de bon, envers et contre tout.

Ça change tout, bout pour bout!

Pour toi, à coup sûr. Et ta famille t’en remerciera à sa façon, aussi.

 

Suivez-nous

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Marie-Eve Boudreault est au quotidien maman de 4 petites merveilles et la fondatrice de Je Materne (This Parenting Thing). Elle est bachelière en sociologie, passionnée de puériculture, blogueuse famille depuis 8 ans, et coach familiale. Reconnue dans la francophonie comme experte en parentalité naturelle et heureuse, elle offre son soutien pour aider à devenir le meilleur parent possible et combler vos enfants sur tous les plans avec l'Académie pour parents, à découvrir!
Suivez-nous

Les derniers articles par Marie-Eve Boudreault (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge