Je ne lâche pas et je deviens toujours une meilleure maman

 

Je ne lâche pas et je deviens toujours une meilleure maman

J’avais envie d’écrire sur mes expériences de maman et sur comment celles-ci font de nous une meilleure maman, même quand on se sent au bout du rouleau! J’apprends tous les jours et ce, malgré le fait que la plupart du temps j’ai l’impression de ne pas être productive et de faire du surplace!

Voici un petit résumé de pourquoi, à mon avis, on doit s’encourager à continuer et voir toutes les belles choses qu’on apprend, chaque jour.

Ne vous découragez pas belles mamans!

 

J’apprends à moins crier

Chaque jour j’apprends à moins crier et peut-être même que bientôt j’aurai atteint mon but de ne plus crier du tout. C’est un apprentissage, assez long pour moi, mais qui porte fruit. Ma fille me fait confiance, elle s’est beaucoup rapprochée de moi. De mon côté, je me sens plus fière de moi. Mon sentiment d’efficacité s’en est trouvé grandi de beaucoup.

Ma mission de vie est plus claire car mes gestes et mes mots ne sont plus en contradiction avec mes valeurs.

 

J’apprends à faire confiance

Je me fais davantage confiance comme maman. Je sais que je connais bien mes enfants et que je suis bien placée pour les aider, les guider et prendre des décisions importantes pour leur bien.

Je fais aussi davantage confiance à mes enfants. Je ne juge pas leurs erreurs comme si c’était des mauvais coups qu’ils avaient faits. Je sais reconnaître qu’ils ne portent pas de gestes afin de me faire du tort. J’ai confiance que mes enfants suivent leurs instincts. Je sais qu’ils font naturellement tout ce qu’ils doivent faire afin de se développer, tant que je leur offre un environnement propice et bienveillant.

J’apprends aussi à faire confiance à mon conjoint, à ses capacités nombreuses. Il fait les choses à sa façon. Je respecte ses limites qui sont différentes des miennes.

 

J’apprends à diminuer mes attentes

Je diminue mes attentes envers moi-même. Je suis déjà une super maman, je n’ai pas besoin de faire des activités différentes à tous les jours, de divertir mes enfants, de cuisiner des mets différents à chaque repas et d’être toujours motivée à jouer avec eux.

Je diminue mes attentes en acceptant que parfois je suis fatiguée, malade, ou tout simplement que j’ai envie de faire les choses différemment et de ne pas cuisiner!

Je diminue aussi mes attentes envers mes enfants. Eux non plus ne doivent pas toujours être propres, impeccables, souriants ou enjoués. Ils peuvent se tromper, être fâchés ou ne pas vouloir essayer une nouvelle activité. Quand je n’ai pas une image figée de ce que devraient faire mes enfants et de comment ils devraient être, je les accepte plus facilement, tels qu’ils sont. Ainsi, je peux être plus aimante.

 

J’apprends à prendre soin de moi

J’essaie de plus en plus de me donner la chance d’être moins stressée en prenant soin de moi et en m’offrant une quantité de sommeil qui me permet de fonctionner. Lorsque c’est impossible, je peux demander de l’aide ou manger des repas congelés afin de me sentir moins débordée.

Je me place plus haut sur ma liste de priorités parce que j’ai remarqué que lorsque je prends soin de moi, je deviens une meilleure maman et tout le monde en bénéficie.

 

J’apprends à être plus relaxe

Je prends exemple sur mes enfants et je suis ancrée dans le moment présent. Du moins, si je vois que je ne le suis pas je le remarque et je tente d’être plus présente. Dernièrement, je m’efforce de ne faire qu’une chose à la fois et de l’accepter si cette chose n’est pas terminée aussi vite que j’aurais voulu.

Je relativise et je prends les désordres et les gâchis plus à la légère. Je ne panique pas si mes enfants crient en public ou s’ils posent de drôles de questions à la caissière à l’épicerie.

J’ai envie de rire plus et de me plaindre moins. J’ai le goût de m’amuser avec mes enfants. Je serais heureuse que mes muscles se détendent et que je dorme comme une bûche le soir (quand aucun enfant ne me réveille!).


À chaque jour qui passe je deviens une meilleure maman.

Malgré les déceptions, les défis, la fatigue, les petites chicanes, les heures de sommeil en moins et les sautes d’humeur j’apprends toujours à être une meilleure maman. Les expériences me donnent davantage confiance en moi, mais surtout, je suis consciente que je fais mon possible!

Je suis une super maman, mais je ne fais pas de la magie…!

Je suis humaine et tant que j’ai le bonheur de mes enfants à cœur, je peux être fière de moi. Tant que je les inonde d’amour, ma mission est réussie. Je suis une maman exemplaire.

 

Marie-Eve Verret
Suivre

Marie-Eve Verret

Blogueuse chez Je Materne
Depuis 10 ans Marie-Eve fait du counselling, de la psychothérapie et du coaching en parentalité positive. Elle est maman de deux amours et fait l'école à la maison. Suivez-la sur sa page Inspire Counselling Marie-Eve Verret où elle parle de comment mieux prendre soin de soi comme parents!
Marie-Eve Verret
Suivre
Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge