La plus belle paye de maman

La plus belle paye de maman - À lire sur Je Materne!

Je vais tout d’abord vous parler de moi, parce que ça me tente et surtout pour que vous ayiez une petite idée de ce qui m’intéresse dans la vie, puisque ce sera probablement les sujets de mes prochains articles.

Je m’appelle Gabrielle, j’ai 25 ans. Je suis maman à la maison et mon conjoint est retourné aux études pour terminer ses études, en vue d’entrer dans une entreprise qui nécessite un secondaire V.

Toute ma vie, je me suis fixée un point, un but à atteindre qui est toujours resté le même malgré toutes les péripéties qu’une jeune femme ou ado peux rencontrer sur son chemin.

J’ai toujours voulu ma grosse famille, qui s’agrandira probablement sous peu. Maman d’un petit coco de 18 mois et belle-maman d’un grand coco de 7 ans.

J’ai toujours voulu ma maison, avec mon homme et mes enfants pour pouvoir enfin réaliser pleins de beaux projets aussi fabuleux les uns que les autres, ensemble, en famille.

Ça c’était mon but. Un beau-fils que j’adore, un petit coco et une nouvelle maison à mon actif, ça y est! J’y suis arrivée et j’en suis complètement folle de joie. Tout ce qu’il manque c’est quelques petits cocos ou cocottes de plus pour remplir cette grande maison.

Ce que je ne savais pas, c’est que j’allais tripper allaitement, portage, co-dodo, renforcement positif… Tripper maternage sous toutes ses formes en fait.

C’est un monde tout nouveau pour moi, ou presque depuis que mon fils est né, mais c’est un monde qui me passionne au plus haut point. J’étais déjà dans cette voie avec mon beau-fils, mais puisque je suis entrée dans sa vie quand il avait trois ans, il me manquait de l’expérience pour les premières années de vie d’un enfant.

Ça n’a pas été facile d’avoir mon petit Bastien d’amour. J’ai perdue trois petits anges, de façon prénatale. Jusqu’au jour où j’ai accouché ça n’aura pas été facile! Grossesse fragile ainsi qu’un accouchement difficile, ce qui sera probablement le sujet d’un article futur pour les curieux.

Bref, mon bébé, je l’ai mérité et c’est pour toutes ces raisons que j’ai finalement eu la brillante idée de devenir maman à la maison, pour en profiter au MAXIMUM avant que la grosse routine d’école commence, avec le support et la motivation totale de mon conjoint, mon homme en or à moi, le morceau inestimable de ma vie.

Nous avons tous une idée préconçue des fameuses mamans à la maison. Moi de mon côté, je croyais que ça allait être facile… Ha. Ha. Ha. Que je suis drôle parfois. Moi et mes idées folles.

Tout au contraire. Je n’ai jamais été aussi épuisée de ma vie!

  • Bébé de 18 mois qui ne fait toujours pas ses nuits.
  • Le grand de 7 ans qui trouve toute plate, sauf les jeux vidéo évidemment (qui moi trouve totalement aberrant le fait que les enfants de nos jours ne veuillent QUE ça), donc je dois lui changer les idées fréquemment, innover dans l’inconnu, sortir de ma zone de confort, qui ces temps-ci, je dois le dire s’appelle: le sofa.
  • Faire les repas, ce qui peut paraître totalement banal, mais qui ne l’est totalement pas. Manque d’inspiration (et de temps) trop souvent.
  • Faire la vaisselle, le lavage, le ramassage des jouets qui finissent par être PARTOUT, même dans mon sous-sol qui n’est aucunement fini, laver les plancher, la toilette (beurk), la salle de bain, ma graaaande cuisine, etc… Vous connaissez le roulement, n’est-ce pas?
  • Ensuite quand bébé fait dodo, soit j’avance dans les rénovations de notre nouvelle maison, le ménage, les repas ou quand mes cernes n’ont pas remonté avec mon café matinal, je me mets en mode coma parce que oui, des fois on a besoin de relaxer et de juste totalement rien faire.

Par chance, il y a pleins de trucs et d’astuces pour nous aider à ne pas perdre la tête dans notre petit train-train quotidien, qui on va se le dire, peut parfois être étourdissant.

J’essayerai de vous partager mes idées, mes trucs à moi qui m’aident, que ce soit pour passer ma journée ou pour gagner de l’énergie à plus long terme, qui est à l’origine de notre patience, qui elle, est à l’origine de notre « zénitude ». Tout est une chaîne dans la vie, quand nous savons améliorer la base de la chaîne, nous ne pouvons qu’en retirer du positif.

Même si j’ai l’air quelque peu dramatique, je n’échangerais ma vie pour rien au monde, parce que pour moi, la plus belle paye qui puisse exister sur cette terre c’est de voir sourire nos enfants, heureux que je sois là pour eux, de pouvoir leur donner tout mon temps et mon énergie.

Des gros câlins et bisous gratuits, dans le vide, des « Je t’aime Gabrielle », ça c’est ma vie et je ne la regretterai jamais.

 

Gabrielle Brunet

Gabrielle Brunet

Blogueuse Trucs vie de parent chez Je Materne
Gabrielle, maman passionnée
Gabrielle Brunet

Les derniers articles par Gabrielle Brunet (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment:

CommentLuv badge