Tu vas survivre. Et encore mieux, belle maman.

Tu vas survivre. Et encore mieux, belle maman. À lire sur Je Materne!

C’est difficile aujourd’hui…

Je comprends un peu, je crois. Je te parle autant que je me parle, en ce moment.

Personne ne semble comprendre comment le sommeil qui te manque t’affecte. Tu pars avec un manque, avec un moins, ta journée musclée.

Et chaque moment semble te tester. Tester ta positivité. Tester ta patience. Tester ta capacité de rester motivée.

En plus, les regards sur vos vies te pèse. Tu sais qu’on te juge, qu’on ne comprend pas tout à fait pourquoi ton enfant fait une crise, pourquoi tu te plains alors que ça ne semble pas si pire, et caetera.

Tu as peut-être même l’impression de veiller au bien-être de ta famille plutôt seule. En maman peut-être pas monoparentale mais qui se sent monoparentale.

Je suis encore ici pour te dire que tu vas survivre, ma belle et forte maman.

Et que tu vas peut-être même, si t’as envie de suivre les pistes suivantes, renverser la vapeur et retrouver ton enthousiasme de materner et de vivre ta vie à fond.

Rappelle-toi que ce que tu fais est vraiment hot. Tu gardes ton sang froid et le maximum de bienveillance que tu peux malgré tous les tests du quotidien que tu as. Il faut dire que ton enfant aussi ne dort guère mieux que toi ces temps-ci. Tu t’assures que l’essentiel fonctionne. Tu carbures à la puissance de ton amour, même si c’est seulement la seule énergie qu’il te reste.

Quand le caca pogne dans le ventilateur (« when the shit hits the fan » en bonne traduction française), rappelle-toi que ce n’est qu’un moment. Il y a toutes les chances que le moment suivant soit moins pire. Reprends aussitôt que tu le peux de bonnes habitudes de te réconcilier avec ceux que tu aimes. De voir le meilleur et tout ce qui te fait craquer chez ceux que tu aimes.

Et alors, collectionne tous les petits et grands moments de bonheur qui passent. Prends-les en notes mentales. Réjouis-toi, célèbre, reprends ton sens de l’humour et vis ta journée du mieux que tu peux.

Tu vas sûrement te sentir mieux à la fin de journée.

(Je te le confirme dans mon cas.)

Au fil du temps, ça deviendra de plus en plus facile avec ton précieux, parce qu’il grandira.

Et toi aussi, prends bien soin de nourrir tes besoins. Oublie pas de reprendre ton sommeil de toutes les manières que tu peux, par exemple. Juste ça, ça te rafraîchira et te donnera une perspective plus ensoleillée de la vie. Et remets toujours le focus sur l’essentiel pour décider quoi garder dans vos vies.

En choisissant le plus souvent possible de voir le bon côté des choses en plus de choisir l’important, vous grandirez ensemble.

Vous deviendrez de plus en plus épanouis. Ensemble.

 

P.S. Prends soin de toi, là. Et on ne te le dit sûrement pas assez, alors voilà: ton travail de maman est admirable, ok?

Suivez-nous!

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Maman de 4, fondatrice de Je Materne (à l'international, This Parenting Thing) et de l'Académie pour parents, pour mieux vous aider!
Suivez-nous!

Les derniers articles par Marie-Eve Boudreault (tout voir)

3 comments
Emilie

C’est tellement ça… tellement dur moralement mais rempli d’amour par mon petit monstre.. j’aimerais tellement que tout soit encore mieux, c’est tellement difficile de se sentir seule à 2…

View Comment Reply
Sophie

Un gros merci pour ces beaux textes à lire! Ils agrémentent mes matinées depuis que j’ai accouché, me mettant un sourire au visage tandis que mon petit dort encore et me motive à affronter ces journées pas toujours faciles! 😉

View Comment Reply
Click here to add a comment

Leave a comment:


x