• Home  / 
  • Mieux-vivre
  •  /  Pourquoi les enfants ne se comportent pas à la maison comme ailleurs?

Pourquoi les enfants ne se comportent pas à la maison comme ailleurs?

Pourquoi les enfants ne se comportent pas à la maison comme ailleurs? À lire sur Je Materne!

Combien de fois je suis allée chercher mon fils aîné à l’école et que les enseignants (même pas le sien!) m’ont arrêtée dans le corridor pour me dire à quel point mon garçon était serviable, poli, respectueux! Il était la star, l’élève que tout le monde voulait dans sa classe. 

Sitôt arrivé à la maison, il se mettait à sommer son frère de lâcher ses blocs ou lui faire la grimace dès qu’on avait le dos tourné pour le faire fâcher. Il excelle dans l’écoute sélective quand vient le temps de vider le lave-vaisselle ou de prendre sa douche.

Combien de fois on m’a dit que ma fi-fille était douce et calme, qu’on se rendait à peine compte qu’elle était dans une pièce, alors que chez nous, elle a le bouton « A-R-R-Ê-T-E » enfoncé.

Combien de fois on m’a dit que mini avait été adorable à la garderie et qu’il écoutait bien les consignes alors qu’à la maison il passe la moitié de la journée en retrait parce qu’il a frappé sa sœur ou cassé un objet volontairement pendant une crise de colère monstre.

Je pourrais donner des milliers d’exemples comme ceux-là et je ne suis pas la seule maman dont les enfants se comportent de façon terrible dès qu’elle met le pied à la garderie ou à l’école alors qu’ils avaient été des anges toute la journée!

Un jour, on m’a dit ceci:

« Les enfants utilisent en société ce qu’ils ont appris et testé à la maison. »

C’est une phrase que j’essaie de me rappeler chaque fois que j’ai eu l’impression de faire de la discipline et réglé des conflits du matin au soir. 

Quand ils me disent que je suis injuste parce que leurs amis peuvent se coucher plus tard qu’eux. Quand j’ai l’impression d’être la pire mère au monde parce que je leur demande de vider leur boîte à lunch et accrocher leur sac à dos en revenant de l’école.  Quand j’ai l’impression que la maternité que je vis est à des lieux de ce que j’imaginais quand je rêvais d’avoir une grande table entourée d’enfants. Quand je suis découragée de ne pas avoir autant de bons moments avec eux que les autres adultes qui gravitent autour d’eux.  

C’est surtout la phrase que j’aime souffler à l’oreille des autres mamans quand je les sens à bout de souffle elles aussi.

Véronique Fournier

Véronique Fournier

Blogueuse Récits de parents chez Je Materne
Bachelière en enseignement primaire et préscolaire, enseignante de français langue seconde auprès des militaires, Véronique est avant tout amoureuse folle de son homme. Ils sont parents de 5 enfants dont un couple de jumeaux: un garçon plein de vie et une fille qui a mis ses ailes à la 24e semaine de grossesse.

Écrivaine refoulée, blogueuse dans l’âme sur Mes Billets Doux, c’est avec grand plaisir qu’elle a envie de partager ses Récits de parents, entre autres ceux dont on ne parle pas assez.
Véronique Fournier
Click here to add a comment

Leave a comment:


x