Maman a fait le meilleur choix (pour nous)

Maman a fait le meilleur choix pour nous - LETTRES D'ENFANTS - À lire sur Je Materne!

Dès l’aube, Maman ne m’a pas pressé ce matin de semaine. Je ne me suis pas agité, je n’ai pas protesté, ou je n’étais pas blasé, peut-être.

Maman n’a pas vraiment stressé, elle n’a pas couru et ralenti à travers le trafic, elle ne m’a pas laissé (parfois contre mon gré) à une autre personne à qui j’essaie de m’attacher tout en m’ennuyant de ma maman.

Elle n’a pas jasé sans vraiment ouvrir son coeur à côté d’une machine à café, avec ses collègues. Alors que je protégeais le mien, un peu insécure, en me faisant discret ou énervé, auprès de mes pairs.

Elle n’a pas avoué qu’elle se relaxait de la vie de famille lorsqu’elle était au boulot. Elle n’a pas enchaîné tâches après tâches soit disant pour se réaliser mais, qu’en réalité quand elle prend le temps de se l’avouer, qu’elle n’aime peut-être pas vraiment. (Car comme 70% des mamans, elle aimerait peut-être mieux être auprès de moi.)

Elle n’est pas revenue brulée de sa journée, pour commencer son “deuxième chiffre”.

On n’a pas trouvé qu’on était limité dans le temps de qualité ensemble. On n’a pas rêvé du weekend, de s’évader de cette routine, peut-être.

Ma maman est aussi bien tombée dans le sommeil dû à une journée remplie, mais la sienne, c’était une toute autre histoire…

Dès les petites lueurs, on s’est plutôt réveillés, dans le grand lit familial, et on en a profité pour jaser et rester collés.

On a ensuite commencé nos “petites affaires”. Je suis parti à la découverte de notre monde, et maman a pris un petit moment pour son café et s’amuser avant de mettre en place les activités de la journée.

En apparence, tout semble banal. Les commissions, les sorties au parc ou dans la cour, les jasettes entre amis, les choses que maman pense qu’elle doit faire pour gérer la maison, les bains et les routines.

En scrutant bien, c’est un petit miracle du quotidien. Elle me voit grandir, développer de plus en plus mes compétences. Elle profite du temps avec moi, parce qu’on en a à volonté. Elle sait bien que bientôt je ne serais plus aussi dépendant, et elle saisit les moments imparfaits mais éphémères comme ils se présentent, du mieux qu’elle le peut dans toute son imperfection, elle aussi.

On apprend à mieux se connaître. On cultive notre relation. On vit la Belle vie, simplement, ensemble.

Maman me porte quand je suis fatigué, ou que j’ai du mal à gérer mon énergie. C’est qu’on pratique la parentalité naturelle. Elle m’allaite sur demande, aussi longtemps que je le souhaite, et c’est ma source préférée. La nuit, on dort aussi dans la même chambre. J’ai confiance qu’elle est toujours là pour moi.

Je sais que le monde est bien, par ses soins. Je rayonne de joie. Je sais que je suis bon. Je me sens bien, la plupart du temps.  

Sinon, maman sait bien me réconforter.

Je ne me doute pas trop des tracas que maman a. Qu’elle se demande des fois comment arriver à tout faire et tout m’offrir pour me réaliser. Des fois elle se sent limitée dans son budget, par le choix qu’elle a fait, qui me fait passer avant tout. Des fois elle se sent aussi bien fatiguée, et elle aimerait avoir plus de temps pour se reposer.

Mais des fois maman ne réalise pas que mon petit monde est bien assez. Je suis nourri autant avec les aliments qu’elle me présente que ses gestes. Je m’épanouis. Chaque journée est la meilleure. J’ai tout ce qu’il me faut.

J’ai ma maman.

Elle est mon soleil. Elle éclaire le monde autour de moi et le rend meilleur. Elle m’offre plein d’opportunités et de fous rires partagés.

Même les journées plus ordinaires sont, avec elle, extraordinaires, à mes yeux. J’en profite à fond.

Je ne sais pas vraiment non plus que maman subit les pressions du monde qui l’entoure. Des fois, elle se met en doute sur si elle répond à ses aspirations. Mais une réponse ressurgit toujours, du plus profond de son être:

Elle est au bon endroit pour le bonheur de son petit coeur, et du sien.

Quand elle se couche le soir, les journées ont beau avoir été des plus banales, semble-t-il, mais en réalité, il n’y a rien de mieux que de se sentir au bon endroit, l’endroit où l’on fait le plus de bien. Une satisfaction intense nous envahit quand on en prend conscience, une paix intérieure nous irradie. Jusqu’à maintenant, c’est le succès qui l’emporte sur tous les autres que maman a vécus.

Oui, je le ressens profondément, je suis bien auprès de ma maman. Elle a fait le meilleur choix pour nous. Celui qui nous convient, en ce moment, en cette saison de nos vies.

Ce n’est peut-être pas le meilleur choix pour vous, en ce moment et cette saison de vos vies.

Mais mon coeur est bon et généreux. Je ne souhaite pas d’injustices. J’aime voir les gens heureux. Alors en quelque sorte j’espère que les gens comme moi sont aussi à l’endroit qu’ils souhaitent être.

Si oui, maman est ravie, elle trouve que ça semble si rare, des familles épanouies. Elle vous souhaite aussi de faire rayonner votre bonheur. Profitez-en bien, c’est un trésor dans notre monde…

Sinon, elle vous encourage à suivre vos coeurs et vous diriger vers ce que vous voulez vraiment, au plus profond de vous.

Elle et moi, on sait qu’il n’y a rien d’autre de vraiment mieux que ça.

C’est bien ça, être riche, que se dit maman.

 

*Inspiré d’une histoire vraie, la mienne pour avoir vécu le gardiennage, mon passé au travail, mes connaissances de l’enfance, mon quotidien, et les sentiments que mes enfants m’ont partagés. Pour simplifier le texte, il a été mis au féminin, mais il inclut tous les papas impliqués dans cette décision, et aussi les papas à la maison. Comme tous nos textes, il ne condamne pas les parents dans une situation précaire ou qui travaillent à l’extérieur du foyer parce qu’ils sentent qu’ils en ont absolument besoin. Il a été créé dans la lignée du féminisme qui se soucie aussi bien du bonheur des hommes et femmes que du bien-être optimal des enfants. Il souhaite faire réfléchir sur les besoins qu’ont généralement intrinsèquement les tout-petits (bien sûr, il y a des exceptions), comment y répondre, et les véritables sources du bonheur. Au plaisir!

Suivez-nous!

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Maman de 4, fondatrice de Je Materne (à l'international, This Parenting Thing) et de l'Académie pour parents, pour mieux vous aider!
Suivez-nous!

Les derniers articles par Marie-Eve Boudreault (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment:


x