• Home  / 
  • Mieux-vivre
  •  /  Respecte ta petite famille pendant le temps des Fêtes

Respecte ta petite famille pendant le temps des Fêtes

Respecte ta petite famille pendant le temps des Fêtes - À lire sur Je Materne!

Dans vraiment pas long, tu vas enchaîner soirée après soirée. Ou pas. Tu vas faire beaucoup de route pour aller voir toute ta famille. Ou pas. Tu vas dire oui à toutes les invitations que tu reçois pour ne pas déplaire. Ou pas. Tu vas finir ton temps des Fêtes encore plus fatigué que tu l’étais avant de le commencer. Ou pas.

Pourquoi est-ce que je t’offre le choix? Parce que tu l’as. Oui, vraiment!

Je ne te dis pas de ne pas sortir de chez toi pendant le temps des Fêtes. Je te dis simplement d’apprendre à te respecter et à respecter toute ta famille. Quand les enfants grandissent, c’est souvent de plus en plus facile de dire oui aux invitations, mais tant qu’ils sont jeunes, ça peut représenter des défis: bébé ne fait pas ses nuits, le deuxième a un besoin très grand d’avoir une routine stable, le plus grand a le mal du transport, et autres.

Je pense que tu peux te permettre de dire non à certaines ou à toutes les invitations. Selon comment tu le sens.

Si c’est plus facile pour toi, tu peux inviter les gens à venir vous visiter aussi et tu n’as pas à faire un repas 5 services si tu reçois. Enlève-toi cette pression-là! Ta famille veut te voir toi, voir les enfants, voir ton conjoint. Les gens qui t’aiment ne sont pas à la recherche d’une expérience gastronomique hors du commun. Sers des pâtes ou un repas à la mijoteuse, invite-les à un pot luck, fais préparer un buffet froid à l’épicerie… Bref, donne-toi un coup de main!

Tu peux aussi viser le « party » auquel il risque d’avoir le plus de monde; ça te permet de voir le plus de gens en même temps.

Ou bien, tu peux viser les « petits événements » si c’est moins difficile de cette façon, si c’est moins angoissant pour les enfants (ou pour toi).

J’ai déjà entendu quelqu’un dire:

« Ouin, mais le temps des Fêtes, c’est fatiguant pour tout le monde! »

Tu sais, ce n’est pas une raison valable pour que ce le soit pour toi aussi. Et franchement, est-ce que c’est vraiment sain que ce soit si épuisant pour les gens? Doit-on faire de cet épuisement une normalité simplement parce qu’elle affecte tant de gens?

En fait, tout ce que je cherche à te dire, c’est que tu n’as pas d’obligations, vraiment, à accepter toutes les invitations que tu reçois. Ça se fait de dire « Non ». Pour ta santé mentale et pour le bonheur de tes enfants, respecte tes limites et respecte les leurs.« Ton monde », tu peux le voir à d’autres moments qu’aux Fêtes. Tu peux étirer les rencontres des Fêtes pendant tout le mois de janvier si tu le souhaites; une sortie tous les samedis pour faire le tour de la parenté, par exemple.

Marie-Noelle Marineau
Suivez-moi

Marie-Noelle Marineau

Blogueuse chez Marginale et heureuse
Rédactrice en chef de Marginale et heureuse et co-fondatrice de Mamans Zen, Marie Noelle Marineau aime écrire dans un but d’aider et d’inspirer les familles au quotidien. Elle adore cuisiner, trouver des solutions pour économiser et passer du bon temps en famille.
Marie-Noelle Marineau
Suivez-moi

Les derniers articles par Marie-Noelle Marineau (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment:


x