Laisse tes enfants jouer « sans surveillance »!

Laisse tes enfants jouer "sans surveillance" OPINIONS POPULAIRES - À lire sur Je Materne!

« Mes enfants se chicanent constamment. » « Mon enfant de 3 ans ne joue pas seul, il ne fait que grimper sur mes jambes pour obtenir mon attention. »

Ces phrases, je les ai probablement déjà dites et je les ai entendues mille fois.

Et si je vous disais que tout ça peut se régler en quelques secondes?

Prenez vos enfants, mettez-les dans la cour et partez (ou occupez-vous à d’autres choses). Répétez aussi souvent que nécessaire, idéalement chaque jour.

Vous êtes probablement en train de vous demander si c’est ok, de laisser vos enfants jouer seuls… Nous sommes en 2017, à l’ère où les gadgets pour assurer la sécurité de nos enfants en tout temps se multiplient. Même chose pour les informations sur comment assurer leur plein développement dans toutes les sphères.

C’est un peu difficile à imaginer peut-être pour vous, que laisser vos enfants sans surveillance soit la solution. Laissez-moi vous expliquer.

Je veux commencer par préciser que ma version de « sans surveillance » pourrait aussi s’appeler « sans interventions, dans un cadre sécuritaire. » Lorsque je dis sans surveillance, ce que je veux vraiment dire c’est Envoyez vos enfants dans votre cour et laissez-les jouer librement sans intervenir. Sécurisez votre cour, puis selon l’âge, restez dans la cour en vous occupant à quelque chose (faire des exercices, jardiner) ou allez carrément dans la maison et surveillez par la fenêtre au besoin.

Pourquoi?

Faites-le pour optimiser leur développement moteur, cognitif, leurs habiletés sociales.

Faites-le parce que vous avez confiance qu’ils ont en eux le nécessaire pour se débrouiller.

Faites-le et observez-les par la fenêtre et vous verrez vite comment ils sont bons, comment ce que vous leur avez transmis leur sert…

Regardez-les s’occuper, jouer, régler de petits conflits…

Même s’ils s’ennuient au début, ils trouveront vite une façon de s’amuser.

Mais le plus surprenant est la diminution (voir l’extinction complète) des chicanes prenant des proportions disproportionnées entre les enfants… Oui, ils auront des désaccords, mais ils se régleront de plus en plus rapidement avec le temps.

Vous avez probablement déjà remarqué que le comportement de vos enfants se modifie lorsque vous êtes là. Sous votre surveillance, ils se chicanent ensemble en vous regardant pour voir vos réactions ou viennent carrément vous demander de trancher et déterminer à qui la faute.

C’est normal: le plus grand besoin des enfants est l’attention et l’amour des parents. Leur donner votre attention est souvent LE gain ultime pour eux.

Lorsque vous vous soustrayez à l’équation, les petits conflits deviennent davantage des obstacles à un jeu amusant qu’un gain. Ils se rendent rapidement compte que maman n’interviendra pas (on s’entend, à moins de danger ou si vous voyez un comportement réellement problématique) et comme ceci supprime le gain potentiel d’attention négative, ils cessent les comportements que ce gain potentiel pourrait alimenter.

Résoudre le conflit pour pouvoir continuer le jeu devient plus intéressant que rester en chicane…

Laisse tes enfants jouer "sans surveillance" OPINIONS POPULAIRES - À lire sur Je Materne!

Sans interventions de l’adulte, les enfants vont souvent jouer différemment. D’ailleurs, beaucoup d’adultes vont avoir du mal à les laisser jouer, ils auront envie d’intervenir en remarquant par exemple que leur aîné a tendance à prendre le contrôle.

Mon conseil est:

Attendez et observez.

Les enfants pourront rapidement soit manifester qu’ils sont tannés de ce contrôle, soit reprendre le pouvoir, ou peut-être qu’ils aiment avoir un leader et que ça les dérange beaucoup moins que vous. À moins de comportements réellement malsains (un enfant qui aurait un rôle de soumis qui le rendrais malheureux, ou un souffre-douleur dans la famille), la meilleure façon de gérer les dynamiques entre enfants est souvent de les laisser se débrouiller.

Intervenir trop rapidement, c’est ôter la possibilité à l’enfant d’intervenir lui même sur son monde, de prendre le pouvoir de son développement et donc, de parvenir à se connaître et à connaître ses limites, et comment les imposer. Ça peut être également au niveau de ses habiletés moteurs d’ailleurs:

Lorsque vous n’êtes pas là, l’enfant trouvera par lui même une façon d’y arriver bien souvent…

Évidemment, je ne dis pas de ne pas jouer avec vos enfants, loin de là: prendre le temps de jouer avec vos enfants vaut toujours la peine. D’ailleurs, vos moments avec eux constitueront les bases, étant un modèle d’habileté sociales et autres, et c’est ce qui les guidera lorsqu’ils se retrouveront à jouer sans vos interventions…

Un dernier petit truc?

Prendre cinq minutes pour jouer avec eux avant de les inviter à jouer seuls, pour être sure que leur réservoir d’amour et d’attention est bien plein.

 

P.S.: Ne laissez jamais un enfant sans supervision près d’une surface d’eau. Fiez-vous à votre gros bon sens pour allier sécurité et besoin d’indépendance de vos enfants. (Aussi paru sur Cinq minutes pour jouer.)

Zoé L-Sirois

Zoé L-Sirois

Blogueuse chez Je Materne
Maman de 4 filles, et passionnée de simplicité volontaire, elle nous inspire avec ses chroniques "Maternité et simplicité" et "Discipline positive". Vous pouvez aussi la suivre sur la page Facebook de son blogue: 5 minutes pour jouer
Zoé L-Sirois
Click here to add a comment

Leave a comment:


x