Lettre à toi, mon bébé à naître

Lettre à toi, mon bébé à naître

Le dernier mois

 

Mon fils,

Autant que j’ai hâte de plonger mes yeux dans les tiens et de te serrer dans mes bras, autant que je ressens une boule de nostalgie à l’idée de ne plus te sentir grandir en moi.

On m’avait tant parlé de la grossesse et de ses maux, mais très peu des moments magiques et uniques que l’on ressentait.

Je veux graver dans ma mémoire tous tes petits coups ‘’coucou’’ d’amour au creux de mon ventre. Je veux me souvenir de la joie intense qui s’empare de moi lorsque j’entends ton cœur battre à toute vitesse.

Je profite des derniers moments avec mon ventre tout rond, pour mémoriser sa courbe, sa douceur et chaque sensation qui en émane…

En quelques mois à peine, toi, petit être, tu m’as déjà transformée.

Cette grande aventure ne fait que commencer et je sais très bien qu’elle comportera son lot d’émotions. Mais pour l’instant, je t’en prie reste encore avec maman, bien au chaud dans ta tanière où j’ai le sentiment ‘’ illusoire je sais’’ que je peux te protéger de tout.

 

40 semaines passées

 

On m’a souvent demandé pourquoi j’ai attendu aussi longtemps avant d’enfanter. Je devais m’assurer que la vie valait la peine d’être vécue avant de la donner. Tout simplement. Maintenant, je sais qu’il existe des anges de lumière qui rendent le monde meilleur. Et que nous avons besoin d’eux.

Tu es prêt petit archange.

Viens découvrir les merveilles de la vie. Sentir la caresse du vent sur ton visage, contempler l’étendu de la nature, sentir la terre sous tes pieds.

Je n’ai pas peur de l’accouchement, car je sais que je ne suis qu’un passage vers la vie, vers ta vie. Et je sais, petit soldat, que tu es enfin prêt. Je ne vais pas te promettre que je te protégerai de tout, car cela m’est malheureusement impossible. Mais je te promets de tout faire pour te guider et t’aider à développer la force qui sommeille en toi et ainsi te permettre d’affronter la vie et ses torrents.

Laisse-toi aller mon cœur, les bras de maman et papa t’attendent avec impatience.

Viens tracer ton propre chemin. Viens écrire ta propre histoire. On t’aime tant déjà.

 

Collaboration spéciale par Marie-Kim Viau.

Collaboration spéciale

Collaboration spéciale

Textes, témoignages et lettres ouvertes positives écrits par les lecteurs du blogue Je Materne. Vous en avez un à partager? Écrivez pour nous!
Collaboration spéciale
Click here to add a comment

Leave a comment: