Tu as choisi de materner, pas de t’assujettir!

À lire! Tu as choisi de materner, pas de t’assujettir! Ou comment séparer les tâches ménagères au sein de ta famille.

Maman maternante, toi qui penses que parce que tu es à la maison ou que tu travailles moins afin d’être présente pour ta tribu, tu te dois de faire toutes les tâches ménagères, il est temps de remettre les pendules à l’heure: quand tu as fait le choix d’offrir ce que tu croyais être le mieux pour ton enfant, ça ne voulait pas dire de devenir l’esclave de la famille!

On s’entend?

Toi et moi, on le sait: ta charge mentale a été une élasticité que tu ne croyais pas possible, ton rouleau se déroule à la vitesse de la lumière et tu en atteindras le bout bientôt si tu continues à ce rythme.

Pourquoi serait-ce à toi toute seule de te taper les corvées? Tu es probablement celle qui salit le moins chez toi, ce n’est pas logique! Papa s’implique beaucoup dans les tâches? Merveilleux! Mais lui aussi en a sans doute beaucoup sur les épaules.

Deux choix s’offrent à toi: ou bien tu lâches prise sur le ménage et tu apprends à cohabiter avec les acariens et les minous qui roulent dans le salon, ou alors tu en fais une affaire de famille!

Parce que comme on nous l’a si bien enseigné: « Quand on est tout seul pour travailler, ça ne va pas tellement vite, mais quand on est deux, ça va deux fois mieux. Quand on est trois ça va trois fois mieux. Et quand on a fini on est heureux! »

Du plus petit au plus grand, il y a toujours moyen de faire collaborer tout le monde.

Je t’explique comment ça fonctionne chez nous?

D’abord, tu t’installes avec un bon chocolat chaud, une feuille de papier ou encore mieux, une planchette à pince que tu décores à ton goût!

D’un côté, tu fais une liste des tâches à faire quotidiennement du genre vider le lave-vaisselle, passer le balai sous la table ou encore mettre une brassée dans la laveuse. Idéalement, tu mets 2 ou 3 choix de plus que le nombre d’enfants que compte ta tribu.

Ensuite, tu fais une liste des tâches hebdomadaires. Je te propose de faire une petite fiche pour chaque corvée comme laver la porte-patio, passer l’aspirateur dans le corridor ou encore nettoyer les poignées de porte. Dessine ce dont ils auront besoin pour l’accomplir (vaporisateur, torchon, arrosoir, etc.) et décris la tâche en 3 ou 4 étapes simples pour qu’ils s’y réfèrent et qu’ils acquièrent de l’autonomie avec le temps!

Finalement, assoyez-vous tous ensemble et prends le temps de leur expliquer à quel point c’est important que chacun s’implique et combien vous, les parents, appréciez ce petit coup de pouce.

Faites le tour des choix possibles ensemble et laisse-les choisir. Ils seront beaucoup plus collaboratifs.

Prends le temps de les guider, surtout les plus petits. Apprends-leur comment bien faire leur tâche et ensuite, focus sur le fait que tu n’as pas eu à le faire plutôt que l’imperfection qui s’en dégage!

Essaie-le, qu’est-ce que tu as à perdre?!

 

Véronique Fournier

Véronique Fournier

Blogueuse Récits de parents chez Je Materne
Bachelière en enseignement primaire et préscolaire, enseignante de français langue seconde auprès des militaires, Véronique est avant tout amoureuse folle de son homme. Ils sont parents de 5 enfants dont un couple de jumeaux: un garçon plein de vie et une fille qui a mis ses ailes à la 24e semaine de grossesse.

Écrivaine refoulée, blogueuse dans l’âme sur Mes Billets Doux, c’est avec grand plaisir qu’elle a envie de partager ses Récits de parents, entre autres ceux dont on ne parle pas assez.
Véronique Fournier
Click here to add a comment

Leave a comment: