Ma fille et moi

Ma fille, crois-moi, tu me rends heureuse chaque jour. À LIRE!

Il y a presque 5 ans, la vie me donnait un tout petit bébé.  Une petite fille qui avait décidé de se présenter pieds premiers dans la vie.  Elle était magnifique!  Elle avait l’air forte ma petite crevette.

Et maintenant, elle a grandi!  Elle a presque 5 ans.  On est passé par plein d’étapes elle et moi.  Elle m’a apprise à devenir mère.  Elle m’a laissée expérimenter mes doutes et mes questionnements.

On s’est ajusté au cours du temps, on a petit à petit commencé à vivre selon des principes de maternage.  Quoiqu’à l’époque, on ne savait même pas qu’il y avait un courant de pensées qui englobaient les actions qui nous allaient bien.

On a fait des essais et beaucoup d’erreurs au cours des 2 premières années.  Avec ton papa, on essayait des techniques qui ne t’allaient pas du tout ma fille, mais qui nous allaient encore moins.

On entendait parler des techniques genre 5-10-15, alors on a essayé.  Oh boy!!!!!  L’angoisse totale!  Tu pleurais et nous aussi, on n’a pas tenu, ouf!!  On a opté pour le cododo.  Ça nous a tous mis d’accord.

Nous t’avons portée, oh que oui!  Des heures durant, où tu dormais paisiblement.  Il y en a plusieurs qui nous disait qu’on te gâtait, qu’on te gâtait pourrie même!!  Mais on faisait les sourdes oreilles, parce qu’on savait que tu avais besoin de sécurité et qu’en faisant cela on ajoutait de la force à notre lien d’attachement.

Et il y a eu des moments, plus d’un c’est sûr, où la moutarde me montait au nez.  Il y en a encore, tu le sais ma chérie.

Tu viens chercher le meilleur de moi, mais tu viens aussi me mettre au défi dans mes moins bons côtés.

Il y a des fois où les principes de parentalité positive sont en moi et que je réussis à réagir comme je le veux.  Il y a d’autres fois par contre où on en est loin.  Il y a de ces fois où tu n’as plus le contrôle de tes émotions et que c’est tout à fait normal puisque tu es encore petite, mais il arrive aussi que moi non plus je n’ai plus le contrôle de mes émotions.  Pourtant je suis grande…

Tu es, du haut de tes presque 5 ans, l’idole de ton petit frère.  Sans le savoir, tu es aussi la personne qui lui a tracé un chemin plus facile, plus paisible, moins encombré de remises en question.  C’est le fardeau des aînés, faut croire.

J’apprends énormément à ton contact.  J’apprends sur la vie, mais aussi sur moi-même et parfois c’est difficile de devoir affronter mes travers.

J’aime ton énergie, ta détermination, tes passions que tu vis à 100%, ton sens de l’humour et ton intelligence!

J’aime moins les crises, les colères pour un oui ou un non, les chialages pour un peu tout,  les cris d’animaux quand tu n’as plus de mots.  Ce que j’aime moins encore c’est quand je reste désemparée ou que je m’énerve parce que je ne sais pas comment réagir devant tout ça.

J’essaie pourtant, je tente de m’améliorer.  On doit travailler ensemble et on est fières quand ça marche.

La parentalité positive c’est une façon de faire à laquelle je crois, mais maudit que parfois c’est dur!

Le plus important ma grande fille, c’est qu’on a de l’amour à revendre pour toi et qu’il n’y a rien qui va faire changer ça.

Crois-moi tu me rends heureuse chaque jour, même quand tu ne le vois pas.

Tu es ma joie, mon amour, ma fierté.  TU ES MA FILLE!

À LIRE - Ma fille, crois-moi, tu me rends heureuse chaque jour. Clique sur l'image pour tout lire ou visite: http://jematerne.com/2018/02/13/ma-fille-et-moi

Clique ici pour partager et enregistrer sur Pinterest

Geneviève Marcel

Geneviève Marcel

Blogueuse Humour et opinions chez Je Materne
Geneviève Marcel est maman à la maison de 2 enfants et grande voyageuse en famille. Elle nous fait rire et réfléchir sur les familles qui maternent avec sa chronique Humour et opinions.
Geneviève Marcel

Les derniers articles par Geneviève Marcel (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment: