• Home  / 
  • Mieux-vivre
  •  /  Le Maternage, dans la santé comme dans la maladie

Le Maternage, dans la santé comme dans la maladie

À LIRE! Le Maternage dans la santé et la maladie - Quoi faire si ton enfant est fiévreux? Clique pour lire sur JeMaterne.com #fièvre #enfant #santé

Bon ça y est c’est arrivé. Ton coco a plus de trois mois et fait de la température pour la première fois.

Évidemment, toi t’es larguée, tu te peux plus, tu lui colles le thermomètre aux fesses à la journée longue et tu fais le tour de tes premières ressources: ta propre mère, la matante, la voisine et les groupes de mamans sur Facebook (bah ouais c’est comme ça aujourd’hui!)

Bien vite le mot magique surgira: AbracadaTEMPRA!

Si aujourd’hui la population commence à être sensibilisée au maternage, au portage et à l’allaitement, il semble tout à fait évident que les gens sont encore méconnaissants de certains principes de base du corps humain, tel que la fièvre qui est essentielle pour le bébé. Issus d’une génération où donner le “Tempra” est une solution à tous il n’est pas étonnant que les mères et les pères d’aujourd’hui ne veillent plus les fièvres de bébé. Nous avons presque atteint un point où la fièvre elle-même est perçue comme une maladie qu’il faut vite chasser.

Or, il m’apparaît urgent de remettre les pendules à l’heure.

En effet c’est avec grand plaisir que je t’annonce que la fièvre est la preuve que le corps de ton mini fonctionne bien. N’est-ce pas merveilleux!?

À LIRE! Le Maternage dans la santé et la maladie - Quoi faire si ton enfant est fiévreux? Clique pour lire sur JeMaterne.com #fièvre #enfant #santé

Le corps humain se maintient dans les alentours de 37 degrés Celsius lorsqu’il ne combat aucune maladie. Seulement, lorsque les vilains virus se présentent, le corps se met en mode défense en haussant délibérément sa chaleur interne pour empêcher la multiplication des virus. Si ces derniers prolifèrent autour des 33 à 36 degrés Celsius, ils ne supportent pas les températures qui frôlent les 39-40. C’est pourquoi le corps tente d’atteindre une température plus chaude.

Seulement, qu’arrive-t-il lorsque l’on administre systématiquement des médicaments anti-fièvre? Le corps finit par assimiler le fait que sa réponse n’est pas la bonne, que sa réaction de protection n’est pas adéquate et finit par cesser de combattre par la hausse de chaleur. Ce qui, au bout du compte, étire la durée des maladies.

La veille est donc de mise. Sous les 40 degrés, pour un bébé de plus de trois mois qui présente un état général normal, tu peux laisser les médocs de côté. Les acteurs de la santé soutiennent que 3 jours de petite fièvre est une période tout à fait normale et qu’il n’est pas nécessaire de consulter ou de donner de la médication (attention à consulter pour les nourrissons de moins de 3 mois).

À LIRE! Le Maternage dans la santé et la maladie - Quoi faire si ton enfant est fiévreux? Clique pour lire sur JeMaterne.com #fièvre #enfant #santé

Mais sache qu’en attendant, tu n’es pas démunie et que tu as en mains tous les outils nécessaires pour aider ton coco à passer à travers cette difficile épreuve. Voici de petites astuces: ·

  • Ne pas trop découvrir. Tu peux aider ton bébé à atteindre sa température chaude en ne le découvrant pas trop. On a souvent tendance à vouloir les rafraîchir, vaut mieux les laisser en pyjamas de coton, habillé normalement tant qu’ils ne suent pas. ·
  • Adopte le peau-à-peau. Encore mieux, tu peux faire du peau-à-peau avec bébé, une petite mousseline pour vous couvrir. Bébé appréciera ce contact réconfortant et sera en mesure d’ajuster sa température grâce à la chaleur fournie par ton corps. ·
  • La fièvre grimpe ou non? Tu t’apprêtes à coucher ton mini pour la nuit, mais tu sais que tu ne dormiras pas bien par crainte que la température continue de grimper? Palpe les pieds et les mollets de ton enfant; il s’agit de la zone du corps la plus éloignée du cœur et donc celle qui deviendra chaude en dernier. Si cette partie du corps te semble chaude alors la fièvre a très certainement atteint son plus haut degré. ·
  • Ne néglige pas l’hydratation! Propose un boire souvent! D’autant plus que si tu allaites, ton bébé bénéficiera des anticorps de ton lait! Le lait maternel a aussi l’avantage d’être à température parfaite, ce qui évite de refroidir l’estomac avec un liquide trop froid.
  • Pour une prise de température rectale (la plus fiable): par pitié, n’emploie pas de vaseline pour lubrifier le thermomètre! C’est fait avec du pétrole, personne veut de pétrole dans son corps, bébé non plus. Privilégie plutôt l’huile de coco, ou l’huile de pépin de raisin.

En cas de doute ou pour avoir des conseils, au Québec Info-Santé (811) est au bout du fil 24/24, 7 jours sur 7. Ça évite de plonger bébé dans le bain de germe hospitalier et ça permet d’avoir un pas-pire premier diagnostic. C’est aussi très rassurant.

Sans blague, les parents souffrent souvent plus des petits virus que les enfants. On a tendance à faire une montagne avec pas grand-chose.

Eh oui ce n’est pas facile de voir son bébé avoir l’air moche, oui ça pousse les parents à prendre congé du boulot pour quelque temps. Mais la cause est bonne.

Courage, veiller la fièvre ça fait partie du maternage.

 

À LIRE! Le Maternage dans la santé et la maladie - Quoi faire si ton enfant est fiévreux? Clique pour lire sur http://jematerne.com/2018/04/04/le-maternage-sante-maladie-fievre-bebe-enfant-quoi-faire #fièvre #enfant #santé

Clique ici pour épingler et partager sur Pinterest

 

Sources

ARSENAULT, Céline. Guide de soins de santé naturels pour la famille, Québec, Les Éditions Le Dauphin Blanc, 2015, 390 p.

CHU SAINTE-JUSTINE, Consulté le 14 février 2018. La fièvre, information destinée aux parents.

NAITRE ET GRANDIR, Consulté le 17 février 2018. La fièvre chez l’enfant.

Michelle Roy

Michelle Roy

Blogueuse chez Je Materne
Maman de la petite Félixe, accompagnante à la naissance pour le regroupement des accompagnantes de l’Est et marraine d’allaitement chez Nourrissons-Lait. Suivez-la sur sa page Facebook
Michelle Roy

Les derniers articles par Michelle Roy (tout voir)

Click here to add a comment

Leave a comment: