• Home  / 
  • Unschooling
  •  /  L’éducation à domicile, ça t’intéresse? Voici des données peu connues qui la disent géniale!

L’éducation à domicile, ça t’intéresse? Voici des données peu connues qui la disent géniale!

Éducation à domicile au Québec: Tout ce que tu dois savoir sur l'école maison, le unschooling, les apprentissages en famille et les autres alternatives au milieu scolaire - Nouveau livre plein de données qui affirment qu'elle est géniale! À lire sur JeMaterne.com

(EXTRAIT DU LIVRE L’ÉDUCATION À DOMICILE AU QUÉBEC. En cliquant sur le lien affilié pour l’achat une partie des ventes du livre nous revient comme auteures et vendeuses. Merci! #pub #affiliation)

 

L’éducation à domicile est une pratique présente dans plusieurs pays à travers le monde. Par exemple, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande et l’Australie sont calés dans ce domaine depuis longtemps.

Ce serait aux États-Unis qu’on compte le plus de scolarisés à domicile, peut-être jusqu’à près de 2 millions d’enfants! (Ray, 2001) Ce nombre est en constante explosion.

Alors que l’éducation à l’école coûte des milliers de dollars par année, et on se partage tous la facture, des données américaines affirment que l’éducation à domicile a des résultats hors normes avec moins de 600$ de frais par année.

Une étude venue d’Angleterre soulève que les enfants qui font l’éducation à domicile ont la perception de choisir une partie de leurs activités et que ça a une influence positive sur leur engagement et leur enthousiasme face aux apprentissages (Jones, 2013). Ça confirme la théorie d’autodétermination selon laquelle elle augmente la motivation (Deci et Ryan, 2008).

Ces enfants rapportent aussi que l’influence de leur famille et leurs amis influencent leurs intérêts et leurs choix éducatifs, et que ceux-ci leur apportent du support pour leurs apprentissages (Jones, 2013).

Unschooling 101: L'extraordinaire non-scolarisation t'intéresse? À lire sur le blogue Je Materne (unschooling, québec, apprentissage en famille, école-maison)

Une étude sur 20 familles vivant le refus scolaire de leurs enfants, qui se manifestait sous forme d’intimidation, de manque de conformité aux exigences scolaires, de peur et d’incompréhension par le personnel scolaire, de manquement aux besoins particuliers de l’enfant et de manque de relations amicales, relate que ces troubles ont tous diminué ou disparu suite à l’éducation à domicile (Wray et Thomas, 2013).

Surtout, une revue de littérature récente indique que les apprenants en famille sont heureux, optimistes, satisfaits de leur vie, qu’ils vivent des relations de qualité, qu’ils ont de bonnes relations avec les adultes et que leur raisonnement moral n’a aucun retard.

Devenus ados, ils auraient moins de risques à vivre des tourments émotionnels et des problèmes de comportements (Medlin, 2013).

Ce qui confirme les propos de Gray et Riley (2013) sur le unschooling qui démontrent l’amélioration du bien-être psychologique et social des enfants qui le pratiquent, ainsi que l’augmentation de la proximité, l’harmonie et la liberté dans leur famille.

Éducation à domicile au Québec: Tout ce que tu dois savoir sur l'école maison, le unschooling, les apprentissages en famille et les autres alternatives au milieu scolaire - Nouveau livre plein de données qui affirment qu'elle est géniale! À lire sur JeMaterne.com

Et la moyenne des étudiants de l’école est 50 %, alors que la moyenne des apprenants à la maison lorsque testés ont des moyennes autour de 88 %, selon des données américaines du Progress Report 2009.

Et, fait intéressant à noter selon ces mêmes données, on a observé que l’implication faible, moyenne, ou élevée de l’État par des régulations n’a aucun effet sur les résultats. Cela soulève la question:

Si la législation de l’État ne change pas les résultats, pourquoi serait-elle nécessaire?

Unschooling 101: L'extraordinaire non-scolarisation t'intéresse? À lire sur le blogue Je Materne (unschooling, québec, apprentissage en famille, école-maison)

Mais alors, qu’en est-il de ces « unschoolers », ces non-scolarisés qui ne suivent aucun programme d’éducation?

Les résultats que Dr Peter Gray a recueillis brassent les fondations de l’éducation actuelle. Ces non-scolarisés comptent dans leurs rangs, à comparaisons équivalentes, plus de fréquentation (83 % ont fait des études supérieures) et de diplômés d’études supérieures (44 % ont obtenu ou sont étudiants à temps plein pour un diplôme de premier cycle) que ceux qui empruntent la route traditionnelle.

Très bien, mais alors qu’en est-il de la fameuse socialisation?

Une note pour ceux qui s’inquiètent de la socialisation des enfants qui ont une éducation alternative, c’est louable, mais infondé. Ils ont même en général une socialisation plus adéquate, selon diverses études et constats.

Ces études démontrent que les apprenants à la maison sont généralement plus sociables, adaptés à la vie courante, bons en communication et matures que leurs pairs qui vont à l’école. Ils présentent aussi moins de problèmes de comportement que leurs pairs qui fréquentent l’école.

Les enfants éduqués en famille socialisent naturellement avec des personnes de tous âges, en famille, en communautés, en sorties, entre amis, entre voisins, exactement comme le fait l’adulte, dans son quotidien.

Par exemple, une étude qui a fait la revue des études sur les activités extrafamiliales, leur santé émotionnelle, leur estime de soi, leur sentiment de valeur personnel, leurs interactions en groupe, l’équilibre de l’environnement familial des enfants éduqués en famille ainsi que le développement civique de leur famille et le développement personnel des jeunes filles révèlent qu’ils sont sains sur les plans psychologique et social (Ray, 2000).

Est-ce qu’en évoquant le terme « socialisation » on pense uniquement à des échanges entre personnes exactement du même âge, à certains moments précis de la journée? C’est plutôt limité, non?

Alors qu’en éduquant en famille nous avons plutôt l’occasion d’échanger avec des gens de toutes sortes, dans la « vraie vie » sociale.

À LIRE! Pourquoi nous avons choisi de faire l'apprentissage en famille - Lis tout cet article important sur JeMaterne.com #IEF #AEF #ecolemaison

Nous sommes naturellement équipés, comme avec l’hormone ocytocine, pour former des liens sociaux à moins qu’on en soit empêché par des structures contraignantes. Une socialisation qui respecte notre biologie se fait avec nos familles et notre entourage proche.

Des liens de qualité dans la famille créent le blueprint des relations réussies dans la société.

Une socialisation seulement par des pairs du même âge peut être néfaste et crée des problèmes comme de l’agression, des castes à l’école, et avec des classes de gens élevés de cette manière, jusqu’à plus tard en société du bullying au bureau!

Comme l’explique l’auteure Jennifer Senior dans son excellent article Why You Never Truly Leave High School (traduction libre, « Pourquoi tu ne quittes vraiment jamais l’école secondaire »), nous devenons conditionnés et sommes biologiquement prédisposés à perpétuer la vie qu’on a connue pendant notre jeunesse, et donc la vie en société caractérisée par l’éducation traditionnelle massive devient une école secondaire perpétuelle.

En fait, le problème de socialisation de ceux qui s’éduquent à la maison est le problème que la majorité des jeunes du même âge sont obligés à fréquenter l’école — et donc non disponibles à ces heures pour socialiser.

Par contre, des amitiés sont possibles avec les relations élargies en société à longueur de semaine, avec d’autres qui pratiquent l’éducation à la maison, et avec les autres jeunes en dehors des périodes d’école.

Notre décision de faire l'école à la maison, à lire sur Je Materne!

Et que disent de l’éducation à domicile ceux devenus adultes?

À l’âge adulte, les apprenants éduqués hors de l’école se disent pour la plupart satisfaits de leur emploi à 96%...

Ils se disent «contents d’avoir été éduqués à domicile» à 95%. Ils sont en désaccord à 88% que l’éducation à domicile a limité leurs opportunités éducatives et à 94% que ça a limité leur choix de carrière

Et même que 82% d’entre eux ont l’intention de faire l’éducation à domicile pour leurs propres enfants (14 % sont neutres) (Ray, 2003)…

Pour les unschoolers, 77 % des apprenants constatent un lien évident entre leurs intérêts développés plus jeunes et leur emploi actuel.

C’est assez époustouflant, non?

 

Intrigué par l’éducation à domicile?

L'éducation à domicile au Québec: Tout ce que tu dois savoir sur l'école maison, le unschooling, les apprentissages en famille et les autres alternatives au milieu scolaire - Nouveau livre plein de données qui affirment qu'elle est géniale! À lire sur JeMaterne.com

Cet article est un extrait adapté du nouveau livre L’éducation à domicile au Québec: Tout ce que tu dois savoir sur l’école maison, le unschooling, les apprentissages en famille et les autres alternatives au milieu scolaire.

Il a été coécrit à 8 mains pour informer et rassurer sur les apprentissages en famille! Soit par 4 spécialistes sur le sujet, toutes collaboratrices au blogue Je Materne, parents-éducateurs d’expérience et impliqués, ainsi que rédactrices en chef de leur propre site web traitant du sujet.

Ça a été génial de mettre toute notre expertise en commun pour faire une superbe ressource complète sur l’éducation à domicile!

C’est LE livre que nous aurions aimé avoir à nos débuts dans cette belle aventure.

Le livre idéal pour:

  • Tout parent ou apprenant francophone intéressé d’entreprendre l’aventure de l’éducation à domicile
  • Toutes les familles qui la pratiquent et veulent en savoir plus sur le sujet (les données sont tirées de la littérature et d’un sondage qui supportent l’EAD, la légalité, choisir son approche, raisons de la faire, boucler son budget, comment retirer son enfant de l’école au besoin, et bien plus encore!)
  • Cadeau à la famille élargie d’une famille pratiquant l’éducation à domicile pour les informer et les rassurer
  • Toute personne dans la francophonie curieuse d’en savoir plus sur cette belle alternative ainsi que les écoles démocratiques, qui pourraient bien être la voie du futur en éducation!
  • Explorer ce qui se fait au Québec et au Canada en éducation alternative (quoiqu’il soit pratique aussi pour toute la francophonie)

L'éducation à domicile au Québec: Tout ce que tu dois savoir sur l'école maison, le unschooling, les apprentissages en famille et les autres alternatives au milieu scolaire - Nouveau livre plein de données qui affirment qu'elle est géniale! À lire sur JeMaterne.com

Pour te le procurer maintenant clique sur le lien affilié de ta région:

Amazon Canada

Amazon France

Pour en savoir plus sur notre livre complet sur le sujet et tous les endroits  pour te le procurer, par ici:

L’éducation à domicile au Québec: Tout ce que tu dois savoir sur l’école maison, le unschooling, les apprentissages en famille et les autres alternatives au milieu scolaire 

 

Pour épingler sur Pinterest

L'éducation à domicile au Québec: Tout ce que tu dois savoir sur l'école maison, le unschooling, les apprentissages en famille et les autres alternatives au milieu scolaire - Nouveau livre plein de données qui affirment qu'elle est géniale! À lire sur JeMaterne.com

Clique ici pour sauvegarder cet article inspirant pour future référence et partager à d’autres parents intéressés!

En cliquant sur le lien affilié pour l’achat une partie des ventes du livre nous revient comme auteures et vendeuses. Merci! #pub #affiliation

Marie-Eve Boudreault
Suivez-nous!

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | This Parenting Thing
Maman de 4. Spécialiste en enfance et en parentalité naturelle, bienveillante, heureuse depuis 10 ans sur le web. Fondatrice de Je Materne et de l'Académie pour parents. Coauteure du livre L'éducation à domicile. Créatrice de notre inspirante infolettre GRATUITE du jour, à découvrir (10 cadeaux pour parents en bonus)!
Marie-Eve Boudreault
Suivez-nous!
Click here to add a comment

Leave a comment: