• Home  / 
  • Mieux-vivre
  •  /  NOUVELLE ÉTUDE: Dois-tu t’inquiéter si Bébé ne dort pas encore toute la nuit?

NOUVELLE ÉTUDE: Dois-tu t’inquiéter si Bébé ne dort pas encore toute la nuit?

NOUVELLE ÉTUDE: Dois-tu t’inquiéter si Bébé ne dort pas encore toute la nuit?

Les rideaux se lèvent sur ce qui se passe chez les familles avec un bébé à la maison. Une nouvelle étude par l’université McGill fait la lumière à savoir si c’est normal ou désastreux qu’un bébé ne fasse pas “nos nuits”, c’est-à-dire dormir 6 et 8 heures en ligne.

Près de 400 familles ont participé à l’étude qui a révélé ce qui va rassurer plusieurs parents:

C’est bien normal que Bébé se réveille la nuit, et il n’y a pas de méfaits significatifs qu’un bébé ne dorme 6 à 8 heures en ligne à 6 mois ou 12 mois.

Les mères ne souffrent pas plus de troubles d’humeur…

Les bébés étudiés ne sont pas en retard développemental (mental ou psychomoteur) plus tard, à leurs 3 ans…

On félicite les chercheurs de l’université McGill qui ont pris soin de séparer les groupes à l’étude selon que les bébés étaient allaités ou nourris à la préparation commerciale pour nourrisson (PCN). Parce que ce qui détonne encore plus dans cette étude c’est le lien avec le fait que dormir toute la nuit chez un bébé est associé à un taux plus bas d’allaitement.

La révélation?

81% des bébés allaités de l’étude ne faisaient pas une nuit complète de 6 heures à 6 mois, et 56% non plus à 12 mois.

 

Le lien avec l’allaitement

Sauf que l’allaitement jusqu’aux 2 ans et plus est encensé par l’Organisation Mondiale de la Santé et si nous voulons continuer la sensibilisation et à encourager l’allaitement non-écourté, il faut en parler encore plus de tout du sommeil et de l’allaitement.

Comme le dit Dr Meredith F. Small, professeure d’anthropologie à l’Université de Cornell, dans son livre Our Babies, Ourselves, pour 99% de l’humanité, les bébés ont sûrement dormi avec leurs mères et été allaités souvent la nuit et le jour. Et l’allaitement se serait aussi poursuivi au moins jusqu’à 2 ans et plus.

Elle dénote un autre fait intéressant sur l’allaitement de nuit:

“Aussi, le contenu en gras du lait maternel est plus élevé la nuit, et donc quand les bébés se nourrissent moins la nuit, ils sont plus enclins à être affamés et mécontents le matin.”

Le pédiatre canadien et auteur à succès Dr William Sears va dans la même direction. Il explique dans son livre Être parent, la nuit aussi que les bébés voudraient être allaités la nuit probablement parce qu’ils grandissent à ce moment et que ça comble leurs besoins. Il mentionne que l’allaitement “est un ‘aliment’ idéal pour le sommeil” parce que dès que le cerveau d’un bébé s’active il a besoin de se nourrir.

Ajoutons à ça ce que dit le Dr Melvin Konner, auteur de The Evolution of Childhood. Il mentionne que dans chez 112 sociétés non-industrielles il y a une distribution normale de l’âge de la fin de l’allaitement, et à 2 ans, 83% des enfants sont encore allaités.

Se réveiller la nuit et être allaité serait normal, donc.

On peut avancer que c’est la mode de la PCN qui a apporté la croyance qui nous rabat les oreilles de parents qu’un bon bébé est celui qui fait ses nuits. Étant moins bioappropriée et donc moins digeste, elle tient le bébé “rempli” et il dort plus longtemps.

Or un jeune bébé qui dort profondément est plus à risque de mort subite du nourrisson, explique le directeur du laboratoire “Mother-Baby Behavioral Sleep Laboratory” de l’université de Notre-Dame, le Dr James McKenna, dans son livre Sleeping With Your Baby.

Un sommeil léger, et donc plusieurs réveils, serait plus adapté.

 

Un vent de changement

Alors on invite au banquet de lait maternel plusieurs trucs qui chicotent à résoudre…

Comme nos avancées en sciences confirment ce qui est serait depuis la nuit des temps chez plusieurs cultures, que bébé a besoin de se réveiller la nuit, comme le réveil de nuit se révèle enfin bien normal, bien c’est le temps de changer nos trucs.

C’est le temps mettre en place des politiques qui montrent vraiment qu’on est “fous de nos enfants”, plus qu’en le mentionnant du bout des lèvres en se regardant les pieds.

Pour réellement aider les familles, et par exemple démontrer que les mamans comptent également pour le marché du travail ou comme maman à la maison et “Productrices de revenu intérieur brut”.

Comme… arrêter de conseiller des méthodes d’entraînement au sommeil, par exemple l’infameux “5-10-15”. On est plusieurs à vouloir que ça soit archivé à l’Histoire pour l’angoisse et les méfaits que ça cause aux bébés. On sait maintenant que laisser un bébé pleurer peut avoir des conséquences sur le développement de son cerveau, entre autres.

Comme… se parler dans le blanc des yeux entre experts et accepter le cododo sécuritaire comme pratique valable et reconnue. En fait l’anthropogue David F. Lancy, auteur de The Anthropology of Childhood, a observé que le cododo est prévalent partout sauf dans les cultures occidentales. Probablement parce qu’on ne veut pas “polluer l’enfant”, ou qu’on tient trop à notre lit de couple. Mais qu’on se raisonne, c’est possible de vivre sa vie sexuelle ailleurs dans une autre pièce, hein.

Comme… accorder un congé de travail qui tient compte des réveils de nuit, et du soutien à l’allaitement. Au moins jusqu’au 18-24 mois recommandés avec son parent “pourvoyeur principal”, tel qu’expliqué à merveille par le Dr Jean-François Chicoine et la journaliste Nathalie Collard dans leur excellent livre Le Bébé et l’eau du bain, car avant cet âge un enfant ne serait pas biologiquement prêt à se faire garder.

Comme… faire participer les organismes communautaires à aider au maternage et encourager la famille élargie, comme les grands-parents, à aider de près les jeunes familles.

Comme… prendre exemple des pays scandinaves plus à l’écoute des enfants où les moins de 18 mois ne sont pas acceptés en garderie de l’État, et où les parents ont une allocation, soit pour rester à la maison ou pour la garde, mais la plupart choisissent de rester à la maison au moins jusqu’au 3 ans de l’enfant (sans retard à rattraper sur le marché du travail).

Sauf qu’on se console déjà qu’on va arrêter de se faire casser les oreilles sur l’âge à lequel nos enfants devraient faire NOS nuits.

On vous remercie chaudement…

… Mais n’arrêtons pas le vrai progrès ici.

 

Ressource recommandée pour les parents

Académie pour parents

Pour une solution bienveillante qui favorise le bon sommeil de toute ta famille, visite la page de notre Académie pour parents en cliquant ici.

 

Références

 

Parents shouldn’t worry if their infant doesn’t sleep through the night by 6-12 months of age. McGill Newsrooms. 12 novembre 2018. Retrouvé le 20 novembre 2018.

Uninterrupted infant sleep, development and maternal mood. Marie-Hélène Pennestri et all in Pediatrics. Novembre 2018. Retrouvé le 20 novembre 2018.

WHO Breastfeeding. https://www.who.int/topics/breastfeeding/en. Retrouvé le 21 novembre 2018.

Je Materne, Ta ressource Famille heureuse. Ne laisse JAMAIS ton bébé pleurer, c’est NOCIF! Voici pourquoi en 10 faits méconnus expliqués… Marie-Eve Boudreault. 22 juin 2018.

Je Materne, Ta ressource Famille heureuse. Bébé 5-10-15: 3 petits numéros pour un bon dodo? Marine Gauthier. 3 février 2017.

Je Materne, Ta ressource Famille heureuse. Dodo sans crises = Famille plus heureuse! Marie-Eve Boudreault. 12 octobre 2017.

SMALL, Meredith F. Our Babies, Ourselves: How Biology and Culture Shape the Way We Parent, Anchor Books, 1998, citations des p.184, 186 et 190 (traduction libre), 292 pages. “Human infants long ago must have also been carried all the time; they probably slept with their mothers and fed frequently during the day and night. In fact, during 99% percent of human history this was surely the pattern of infant eating, sleeping, and contact. The current pattern in some cultures of long intervals between feeding, no night feeding, and supplementation of mother’s milk with other species’ milk or artificial milk is very recent for the human species. (…) In all cases, this hominid blueprint of the way babies were fed for 99% of human history indicates breast milk as the primary or sole food until two years of age or so, and nursing commonly continuing for several more years. “

SEARS, William, M.D. Nighttime Parenting: How to Get Your Baby and Child to Sleep, Plume, 1999, p. 81-89 en particulier, 200 pages.

KONNER, Melvin. The Evolution of Childhood, First Belknap Press of Harvard University ress, 2011, 943 pages. “In 112 non-industrial societies there is a normal distribution of weaning age; 83% percent weened at age two or later, 51 percent at two and a half or later, and 35 percent at three or later.”

MCKENNA, James J., Ph.D. Sleeping With Your Baby, A Parent’s Guide to Cosleeping, Platypus Media, 2012, 133 pages.

CHICOINE, Jean-François et COLLARD, Nathalie. Le Bébé et l’eau du bain: comment la garderie change la vie de vos enfants, Québec Amérique, 513 pages.

Épingler sur Pinterest

À LIRE! NOUVELLE ÉTUDE: Dois-tu t’inquiéter si Bébé ne dort pas encore toute la nuit? http://jematerne.com/2018/11/20/etude-bebe-ne-dort-pas-toute-la-nuit-sommeil-nourrissons-mcgill-pediatrics #étude #maman #papa #bébé #sommeil #dormir #cododo #allaiter #allaitement

Clique ici pour enregistrer sur Pinterest et partager à d’autres parents intéressés

Suivez-nous!

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | I'm Momming (site anglais)
Maman de 4. Spécialiste en enfance et en parentalité naturelle, bienveillante, heureuse depuis 10 ans sur le web. Fondatrice de Je Materne et de l'Académie pour parents. Coauteure du livre L'éducation à domicile.

Auteure de notre "Masterclass du jour pour maman", leader en parentalité et GRATUITE (plus 10 outils pour parents en bonus)
Suivez-nous!
Click here to add a comment

Leave a comment: