PUNITIONS: Les 4 leçons effrayantes qu’elles font apprendre

Punitions

Punitions

Tenté par la punition? Tu l’utilises? Ou tu appréhendes de le faire?

Pour te faire une idée, pour ne pas dire ouvertement te décourager d’y recourir, voici 4 apprentissages dérangeants qu’un enfant peut apprendre de la punition à court et long terme.

Un indice?

Ce n’est pas vraiment ce qu’on tente de lui inculquer.

Leçon 1 avec la punition: “Je peux me faire retirer mes objets d’attachement et mes personnes d’attachement.”

Seul dans son petit coin, sa chambre, ou autre, en se faisant retirer ses attachements préférés, l’enfant perd ses repères affectifs. Il peut avoir peur et avoir une pelletée d’émotions négatives, sans comprendre ce qui lui arrive. Il peut se sentir “seul. contre. le. monde.” et qu’il ne peut jamais faire confiance, même aux personnes les plus proches de lui.

Leçon 2 avec la punition: “La violence est acceptable”.

La punition corporelle est une forme de violence. Ce n’est pas pour rien que des pays bannissent la fessée. Mais les punitions comme le retrait sont aussi une forme de violence physique, de retrait des droits fondamentaux, à l’image de la prison pour les criminels.

Leçon 3 avec la punition: “Ne pas comprendre est normal pour un enfant.” 

Un tout-petit, souvent celui chez qui commence cette pratique, est aussi incapable de former de longues chaines logiques et donc ne comprend pas la finalité des punitions. Il en comprendrait seulement qu’elle lui fait se sentir mal et qu’il se fait retirer ses objets ou personnes d’attachement. Tu peux avoir ce souvenir si toi aussi tu as connu les punitions…

Leçon 4 avec la punition: “Je dois écouter toute autre personne plus forte, et autorité, et je ne suis pas capable de savoir ce qui est bon pour moi.” 

La punition fait plutôt apprendre à la longue qu’il doit se plier à toute personne plus forte. Que l’autorité a présidence sur lui, en tout temps. Qu’il doit toujours se référer à autrui pour savoir ce qui est bon pour lui. On peut voir le parallèle avec plusieurs d’enre nous qui ne savent pas comment trouver la voie qui leur va dans la vie en se fiant à leurs propres repères. 

La punition n’est donc pas LA solution miracle. Elle est à mon avis TOUT À FAIT à proscrire.

Que faire alors pour encore la discipline, de manière positive? Comment t’y prendre dès aujourd’hui pour les situations problématiques que tu vis avec ton trésor pour un meilleur résultat et respect à long terme?

Pour t’aider, je t’en parle en long et en large dans la formation “Guide les crises avec amour: comment aider ton enfant à traverser ses situations difficiles avec bienveillance, sans punitions ni violences éducatives”, qui comprend des solutions à appliquer la journée même qu’elle est écoutée.

Elle n’est pas pour ceux qui sont convaincus à la punition (quoique…)

Mais si tu veux la bienveillance au coeur de ta famille, ça le serait pour toi. Elle a personnellement révotionné notre vie de famille et nous permet de vivre plus épanouis en faisant mieux respecter les besoins de chacun, parents et minis. J’y ai mis les secrets de ma décennie en expertise sur le sujet.

La précieuse est promo à plus de 130 euros / 190 dollars de rabais, pour un temps limité.

Je t’y accompagne avec bienveillante ici:

https://jematerne.com/produit/guide-crises-enfant-avec-amour-bienveillance

XX

 

Marie-Eve Boudreault
Spécialiste Parentalité et Vie Épanouies
Fondatrice de Je Materne

Suivez-nous!

Marie-Eve Boudreault

Fondatrice et rédactrice en chef chez Je Materne | I'm Momming (site anglais)
Maman de 4. Spécialiste internationale et auteure en enfance et en parentalité naturelle, bienveillante, heureuse depuis 10 ans sur le web. Fondatrice de Je Materne et I'm Momming, suivis par plus de 140 000 parents, et de l'Académie pour parents. Inspire à chaque jour les mamans bienveillantes avec notre "Masterclass du jour pour maman", leader en parentalité et GRATUITE (plus 10 outils pour parents en bonus)
Suivez-nous!