Ces 10 situations à risque signalent un GRAND DANGER pour ton enfant et son avenir

 

Adverse Childhood Experiences - ACEs - Expériences adverses de l’enfance - 10 grands dangers pour ton enfant

Adverse Childhood Experiences – ACEs – Expériences adverses pour l’enfance – 10 des grands dangers pour ton enfant et son brillant futur

 

Par Marie-Eve Boudreault, Fondatrice de Je Materne

 

Clique ici pour voir la courte vidéo reliée: https://youtube.com/shorts/H0wcWNPDs54?si=PSU-oaptnkQ9KML-

 


À l’aube de la vie, les expériences adverses pour l’enfance (Adverse Childhood Experiences – ACEs) sont tels des orages sombres qui s’abattent sur l’enfance, laissant des traces sombres sur la santé mentale et physique de nos précieux petits humains.

 

Voici quelques-uns des ACEs les plus importants en abrégé:

1. Négligence affective
2. Négligence physique
3. Violence physique
4. Violence verbale
5. Inceste/viol
6. Séparation/divorce
7. Décès d’un parent
8. Trouble mental d’un parent
9. Pauvreté
10. Alcoolisme/
abus de drogues d’un parent

 

De nombreuses études ont été menées pour investiguer l’impact des traumatismes potentiels des ACEs sur le bien-être d’un être humain, et les résultats sont autant alarmants que des sirènes de détresse.

 

Il y a notamment une étude charnière menée par le Center for Disease Control and Prevention (CDC), avec plus de 17 000 personnes, lors des années 1995 à 1997. À la surprise de plusieurs experts croyant ces problèmes non corrélés, l’étude a dévoilé que les personnes ayant subi 4 ACEs ou plus présentaient un risque significativement accru de développer des maladies chroniques, telles que les maladies cardiaques, le cancer et le diabète. 

 

Et, sombre résultat supplémentaire, l’étude a constaté que les personnes ayant un score ACE plafonné étaient plus susceptibles de se lancer dans des comportements à risques, tels que la consommation de substances et les relations sexuelles non protégées, et d’avoir des effets négatifs physiques et psychologiques divers.

 

Une autre étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) a découvert que les personnes ayant subi des ACEs étaient plus susceptibles de souffrir de troubles de santé mentale, tels que la dépression et l’anxiété. Cette éclairante étude a aussi constaté que ceux ayant subi des ACEs étaient plus susceptibles de plonger dans l’obscurité en tentant de se suicider (S R Dube et al., 2001)

 

Les décennies d’études sur les expériences négatives de l’enfance (ACE) ont levé le voile sur le fait qu’elles sont liées à un risque plus élevé d’une horde de maladies chroniques et de problèmes comportementaux, comme l’obésité, les maladies auto-immunes, la dépression et l’alcoolisme. 

 

Plus il y a d’ACEs, plus le risque de conséquences négatives est effarant. 

 

Les personnes ayant beaucoup d’ACEs peuvent avoir des problèmes à l’école, être sans emploi et avoir des mauvaises habitudes de santé, comme fumer et consommer des drogues. Ces situations néfastes représentent environ 50% du risque accru lié aux ACEs. 

 

Pourquoi est-si primordial de faire connaître les ACEs et d’en diminuer les risques dès que possible?

 

C’est que ces expériences négatives affectent la santé en causant un stress extrêmement toxique. 

 

Ce stress est dommageable parce qu’il cause une activation trop longue ou trop importante du système de stress. Tout le monde vit des situations stressantes, mais un stress chronique peut être mauvais pour le corps et le cerveau, surtout pour les enfants, car ce sont les premières années de la vie qui sont cruciales pour le développement. 

 

En effet, le stress excessif s’immisce dans le développement sain des systèmes du corps. Ainsi, il peut changer la façon dont notre ADN est exprimé. 

 

Plusieurs ACE, surtout sans soutien adulte approprié, peuvent causer des ravages chez nos chers petits amours, comme affecter les systèmes nerveux, hormonal et immunitaire, et avoir des effets durables sur l’attention, le comportement, la prise de décision et la gestion du stress.

 

Ces résultats illustrent la nécessité de soigner les ACEs afin de préserver le bien-être de chaque membre de notre grande famille humaine.

 

Tu es un pilier de lumière dans la prévention des ACEs, offrant un sanctuaire sûr et bienveillant à ton enfant.

 

Cela inclut le fait de veiller à aider ton enfant à traverser les tourmentes des ACEs en mitigeant les risques et en cherchant de l’aide professionnelle au besoin, telle que la thérapie ou le counseling. 

 

Tu peux également offrir une main secourable aux enfants de ton entourage afin qu’ils ne soient pas exposés à la violence, à l’abus, à la négligence ou à d’autres formes de traumatismes.

 

Cela peut être particulièrement vital pour les enfants ayant subi des ACEs graves ou chroniques, car ils peuvent avoir besoin d’un soutien solide pour émerger de leur tourmente.

 

Somme toute, les études sur les expériences adverses pou ont démontré l’impact dévastateur des traumatismes de l’enfance sur la santé physique et mentale d’une personne. 

 

En tant que parent, il est de prime importance de connaître ces résultats et de prendre des mesures pour empêcher les ACEs de se produire. 

 

En offrant un environnement sûr et bienveillant à ton enfant, et en étant là pour l’aider à traverser les tempêtes au besoin, tu peux contribuer à son bien-être optimal et éclairer son avenir de rayons d’espoir.

 

L’Académie Je Materne existe pour t’y aider, clique ici pour la découvrir:

https://jematerne.com/abonnement/academie/

 

 

 

Sources 

Adverse Childhood Experiences 

https://www.ncsl.org/health/adverse-childhood-experiences

 

Childhood abuse, household dysfunction, and the risk of attempted suicide throughout the life span: findings from the Adverse Childhood Experiences Study

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11754674/

 

 

 

Marie-Eve Boudreault
Suivez-nous!

112035

PARTAGES BIENVEILLANTS

error

Tu aimes ce site? Partage à tes connaissances :)

Facebook107k
YouTube186
Pinterest4k
Pinterest
fb-share-icon
Instagram2k
FbMessenger
Tiktok59