• Home  / 
  • Puériculture  / 

4 *CHOQUANTES* 𝗲𝗿𝗿𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗽𝗮𝗿𝗲𝗻𝘁𝘀 heurtant les enfants (et les SOLUTIONS méconnues!)

 

 

4 CHOQUANTES erreurs de parents qui heurtent le bien-être d’un enfant (et les SOLUTIONS)

4 CHOQUANTES erreurs de parents qui heurtent le bien-être d’un enfant (et les SOLUTIONS)

 

Comme parents bienveillants, nos enfants nous sont très précieux. Et nous voulons le meilleur pour nos enfants! Ne serait-il pas fantastique alors, si dès le départ, nous avions les informations scientifiques à jour afin d’éviter les plus grosses erreurs avec nos enfants?

 

Par Marie-Eve Boudreault, Fondatrice de Je Materne

 

Il est un fait que, de nos jours, même les parents les plus attentionnés peuvent faire des erreurs ou recevoir des informations erronées

 

Heureusement, grâce aux avancées en neurosciences, nous disposons aujourd’hui d’informations cruciales pour corriger nos approches parentales et mieux accompagner nos précieux petits amours.

 

Selon nos 14 années à conseiller sur le sujet, voici le Top 4 des erreurs choquantes qui ont des répercussions néfastes pour les enfants, et comment les éviter à la lumière d’études et experts informés. 

 

Lisez jusqu’à la toute fin pour découvrir l’erreur possiblement la plus importante.

 

Cliquer ici pour écouter en vidéo:

 

 

 

 

4 CHOQUANTES erreurs de parents qui heurtent le bien-être d’un enfant (et les SOLUTIONS)

4 CHOQUANTES erreurs de parents qui heurtent le bien-être d’un enfant (et les SOLUTIONS)

Erreur n°4 : L’utilisation de ces objets courants est nuisible au développement. 

 

De nos jours, les gadgets et les « contenants » de bébé sont devenus omniprésents dans la vie des parents. 

 

Cependant, ce que beaucoup de parents ignorent, c’est que le fait de laisser les bébés passer beaucoup de temps avec ces dispositifs peut avoir des conséquences néfastes sur le développement de leurs petits amours!


Cela peut par exemple affecter négativement leur tonus physique, la stimulation de leur cerveau et système neuromoteur, jusqu’à affecter leur capacité de se mouvoir et l’apprentissage de la marche.

 

Libre d’explorer!

 

Selon Angela Hanscom, thérapeute et auteure du livre Balanced and Barefoot:

 

« Lorsque les enfants sont limités en position assise pendant de nombreuses heures, par exemple à cause de dispositifs pour bébé (par exemple, sièges sauteurs et sièges pour nourrisson) et par des règles irréalistes obligeant les enfants plus âgés à rester assis pendant de longues périodes (par exemple, pendant qu’ils font leurs devoirs ou suivent des cours à l’école, pendant les heures de classe), il leur est difficile de développer et de maintenir une force et un contrôle adéquats. »*

 

Pour assurer le développement optimal de votre petit amour, laissez bébé explorer plutôt en *motricité libre* lorsqu’il le desire. 

 

Motricité libre

Source Bougribouillon

 

La motricité libre est la pratique de laisser les bébés explorer leur environnement à leur propre rythme, sans entrave. Elle est essentielle pour favoriser le développement de leur coordination motrice globale et fine, leur équilibre et leur confiance en soi.

 

Il est donc crucial de limiter l’utilisation de ces gadgets restrictifs et de privilégier des activités qui encouragent la motricité libre, comme le jeu au sol, l’exploration de l’environnement ou encore le rampage.

 

Placer votre bébé sur une couverture au sol afin qu’il se retourne pour attraper des jouets et ensuite explorer est une pratique très favorable pour un jeune bébé.

 

motricité libre

Se mouvoir en liberté dès le premier âge, Emmi Pikler

 

Avant de passer à l’étape suivante, pensez à vous abonner à la newsletter pour recevoir une masterclass gratuite remplie d’informations uniques sur le développement optimal des petits amours! 

 

Erreur n°3 : Ne pas offrir un type d’environnement réellement optimal.

 

Les enfants ont besoin d’un environnement qui stimule leur curiosité naturelle et favorise leur développement global.

 

Cela inclut des stimuli visuels riches, tels qu’un éventail de couleurs, des formes intéressantes ainsi que des jouets éducatifs et imaginatifs adaptés à leur âge, qui encouragent leur exploration et leur créativité. 

 

De plus, la présence de la nature dans leur environnement est super bénéfique, car elle offre des opportunités d’apprentissage uniques et favorise le bien-être émotionnel.

Elle offre aussi un terrain de stimulations complexes tout en étant sereine, ce qui stimule le potentiel des enfants sans les stresser. Car contrairement à la plupart des espaces vifs artificiellement créés pour les enfants, elle ne tend pas à surstimuler nos petits humains. 

 

La nature incite aussi à l’apprentissage et à l’imagination avec la variété de matériel qu’elle rend disponible, comme les insectes et objets à grimper.

 

La forêt, notamment, stimulerait le corps des petits humains plus adéquatement qu’un espace intérieur. Plusieurs experts en parentalité affirment que la forêt est un environnement optimal pour le développement physique des enfants.

 

La nature est une ressource formidable pour les apprentissages

La nature est une ressource formidable pour les apprentissages!

 

Notons aussi que l’apprentissage autonome est essentiel pour permettre aux enfants de développer leur confiance en eux et leur capacité à résoudre les problèmes par eux-mêmes.

 

Les enfants apprennent à merveille de tout ce qui les entoure lorsqu’ils sont libres d’explorer.

 

Donnons-leur accès quotidiennement à la nature, à une variété d’outils adaptés à leurs besoins et intérêts, et laissons-les explorer et expérimenter à leur propre rythme pour les voir s’épanouir avec plénitude.

 

 

 

Angela Hanscom suggère que: 

 

« Pour maintenir la motricité globale dans des conditions optimales, il est important de veiller à ce que les enfants de moins de deux ans puissent bouger tout au long de la journée, de préférence un total de quatre heures ou plus de mouvement actif. Donnez-leur régulièrement l’occasion de ramper, grimper, sauter, rouler, marcher et courir. Les enfants plus âgés devraient idéalement être exposés à trois heures par jour ou plus de ce qui précède, plus s’accroupir, se suspendre, porter des objets lourds, sauter d’objets, culbuter et autres activités rigoureuses. »*

 

Erreur n°2 : Ne pas pratiquer cette pratique ancestrale à temps plein, qui favorise l’attachement, la socialisation et la protection du cerveau du tout-petit

 

Le paternage ou maternage proximal est une approche qui remontrerait à « la nuit des temps » et s’appuie sur le lien étroit, réciproque, entre les parents et leurs enfants. Il favorise un attachement sécurisant après une longue pratique.

 

Une étude de 2010 sur l’attachement mère-enfant révèle que:

 

« Les enfants qui sont sûrs de la protection de leurs parents et les considèrent comme un filet de sécurité dans toutes les situations stressantes développent une plus grande indépendance et sont plus confiants. Après tout, sur cette base solide, un enfant peut prendre quelques risques. L’enfant est plus susceptible de s’aventurer au-dehors et d’afficher un comportement exploratoire plutôt qu’une réticence craintive s’il se sent en sécurité. » (Tiré du livre A baby wants to be carried.)*

 

Une activité d’attachement hautement bénéfique pour les jeunes bébés est le portage ergonomique à plein temps. Ce type de portage permet aux parents de garder leur bébé près d’eux tout en accomplissant leurs activités quotidiennes, favorisant ainsi l’attachement sécurisant.

 

Porter bébé est importan portage bébé

 

Dans le livre A baby wants to be carried, l’auteure révèle que le portage:

 

  • « favorise le développement moteur, sensoriel et cognitif de votre bébé
  • aide à développer la confiance en soi de l’enfant et ses compétences sociales et autres
  • favorise une bonne relation parent-enfant […]
  • ne cause pas de dommages posturaux à votre enfant. »

Le portage est ultra bénéfique!

 

Une autre pratique d’attachement est le cododo sécuritaire.

 

Le cododo sécuritaire consiste à partager le même espace de sommeil avec son enfant tout en respectant des mesures de sécurité. Il renforce également l’attachement et facilite l’allaitement maternel.

 

 

Cododo - À lire sur JeMaterne.com

 

Une pratique incontournable d’attachement est de plus la garde parentale, ou rester auprès de son enfant pendant ses années charnières d’attachement.

 

Passer du temps de qualité avec son enfant pendant les premières années est essentiel pour créer des liens affectifs solides et favoriser un développement émotionnel sain. 

 

Selon le pédiatre Jean-François Chicoine, un enfant a besoin optimalement de 2 ans de garde parentale pour que son cerveau soit prêt et protégé. Il affirme dans son livre Le bébé et l’eau du bain qu’il faut se battre pour la protection des deux premières années de leurs cerveau.

 

La garde parentale est CRUCIALE dans les premières années d’un enfant selon le pédiatre Jean-François Chicoine. Voir l’article complet sur www.JeMaterne.com!

La garde parentale est CRUCIALE pour les premières années d’un enfant selon le pédiatre Jean-François Chicoine. Voir l’article complet sur www.JeMaterne.com!

 

Et ce nombre d’années optimal peut varier à la hausse. Un enfant pourrait nécessiter davantage de garde parentale, voire jusqu’à préférer l’éducation à domicile plutôt que l’école.

 

Comment arriver à un attachement sécurisant au quotidien?

 

Implantez le cododo sécuritaire, le portage à temps plein les 6 premiers mois et ensuite à la demande, et restez auprès de votre enfant aussi longtemps qu’il le réclame, par exemple en travaillant à domicile au besoin. 

 

Parentrepreneur 101 - Fais un revenu TOUT en restant auprès de ton enfant! Disponible sur Amazon!

Parentrepreneur 101 - Fais un revenu TOUT en restant auprès de ton enfant! Disponible sur Amazon!

https://amzn.to/3dehWSO


Nous avons des livres pour vous y aider si un revenu est nécessaire ou vous souhaitez faire l’éducation en famille. Ils sont intitulés « Parentrepreneur 101 » et « L’éducation à domicile »; ils sont disponibles sur Amazon.

Et nous voici rendus à l’erreur la plus néfaste…

 

Erreur n°1 : User de violences éducatives telles que celles-ci…

 

La violence éducative peut sembler une méthode de discipline courante, mais les recherches en neurosciences démontrent les conséquences négatives à long terme de cette approche. 

 

Frapper un enfant est une violence éducative à bannir et remplacer par la bienveillance!

Frapper un enfant est une violence éducative à bannir et remplacer par la bienveillance!

 

Ignorer les pleurs de nos enfants ou ignorer les enfants, recourir à des abus verbaux, des châtiments corporels ou des retraits forcés, telles que les punitions dans un lieu clos comme une chambre, peuvent avoir des effets néfastes sur leur développement cérébral et émotionnel. 

 

Des experts, notamment Kim Payne, l’auteur du livre Simplicity Parenting, rapportent que ces expériences traumatiques sous forme de micro ou macro agressions peuvent conduire à des troubles psychologiques persistants tels que le trouble de stress post-traumatique complexe (SSPT) à l’âge adulte. 

 

Par exemple, 

 

Laisser pleurer bébé qui pleure danger

 

 

 

Il est donc primordial d’adopter des approches bienveillantes basées sur l’écoute, l’empathie et la communication positive pour favoriser un environnement familial sain et sécurisant!

 

 

S’engager à donner le meilleur à nos petits amours

 

L’auteure Isabelle Filliozat révélait lors d’une récente interview que des découvertes scientifiques faites aux États-Unis indiquent que 67 % des adultes ont été traumatisés pendant leur enfance (ont eu au moins 1 trauma – Émission “Éducation, le grand n’importe quoi”). Et 1 adulte sur 8 aurait connu plus de 4 traumatismes durant cette période fondatrice…

 

Faisons attention à mettre fin à la violence intergénérationnelle une fois pour toutes et ne pas reproduire de schémas abusifs acquis auprès de nos propres enfants.

 

Rappelons que nous ne cherchons pas ici à accuser les parents, mais plutôt à partager des pratiques bienveillantes basées sur les dernières découvertes scientifiques qui peuvent être adoptées et ainsi améliorer le bien-être de nos précieux enfants. 

 

Nous espérons que ces explications détaillées vous permettent de mieux comprendre les raisons pour lesquelles ces 4 erreurs méconnues peuvent avoir des conséquences négatives sur les enfants et qu’elles vous incitent à adopter des approches bienveillantes et respectueuses avec vos petits amours!

 

Pour arriver à bien appliquer ces pratiques parentales bienveillantes, inscrivez-vous à notre newsletter et vous recevrez notre masterclass gratuite à ce sujet.


Rendez-vous ici
 pour vous y abonner! 

 

*Traductions libres de livres anglophones

  1. “When children are restricted in seated positions for many hours, such as by baby devices (for example, bouncy seats and infant seats) and by unrealistic rules for older children to sit for long periods (for example, while doing homework and being lectured at during school hours), it is hard for them to develop and maintain adequate strength and control.”
  2. “To keep gross motor skills in optimal condition, it’s important to ensure that children under two years of age get to move throughout the day—preferably a total of four hours or more of active movement. Give them regular opportunities to crawl, climb, jump, roll, walk, and run. Older children should ideally be exposed to three hours a day or more of the aforementioned plus squatting, hanging, carrying heavy objects, jumping off of things, tumbling, and other rigorous activities.”
  3. “Children who are sure of the protection of their parents and consider them to be the safety net in all stressful situations develop greater independence and are more confident. After all, from this firm foundation, a child can take a few risks. The child is more likely to venture out and display exploratory behaviour, rather than fearful reticence, if he feels secure.”
  4. « Encourages the motor, sensory and cognitive development of your baby, it helps to develop a child’s self-confidence and his social and other skills, it supports a good parent–child relationship […] it does not cause postural damage to your child.”


Sources

Chicoine, Jean-François. Le bébé et l’eau du bain.

Boudreault, Marie-Eve, et Marineau, Marie-Noelle. Parentrepreneur 101.

Boudreault, Marie-Eve, Marineau, Marie-Noelle, R-Bordeleau, Julie, Roux, Julie. L’éducation à domicile.

Éducation, le grand n’importe quoi: dialogue avec Isabelle Filliozat https://youtu.be/qHjM3geQ8jo?si=s5UhTvGnyJb8U6oe

Hanscom, Angela. Balanced and Barefoot.

Kirlionis, Evelyn. A Baby Wants To Be Carried.

Paine, Kim. Simplicity Parenting.

 

sauvegarde sur Pinterest

 

4 CHOQUANTES erreurs de parents qui heurtent le bien-être d’un enfant (et les SOLUTIONS)

4 CHOQUANTES erreurs de parents qui heurtent le bien-être d’un enfant (et les SOLUTIONS)

4 CHOQUANTES erreurs de parents qui heurtent le bien-être d’un enfant (et les SOLUTIONS)

4 CHOQUANTES erreurs de parents qui heurtent le bien-être d’un enfant (et les SOLUTIONS)

4 CHOQUANTES erreurs de parents qui heurtent le bien-être d’un enfant (et les SOLUTIONS)

4 CHOQUANTES erreurs de parents qui heurtent le bien-être d’un enfant (et les SOLUTIONS)

 

 

 

Marie-Eve Boudreault
Suivez-nous!

112035

PARTAGES BIENVEILLANTS

error

Tu aimes ce site? Partage à tes connaissances :)

Facebook107k
YouTube186
Pinterest4k
Pinterest
fb-share-icon
Instagram2k
FbMessenger
Tiktok59