À toi, la maman qui néglige son apparence

À la maman qui néglige son apparence

 

Je ne t’apprends rien en te disant que quand on devient maman, on a moins de temps. Moins de temps pour relaxer, pour s’amuser. Moins de temps pour se faire plaisir, pour lire…

On court TOUJOURS!

Nos virées improvisées et nos soirées de beuveries entre amis sont vite remplacées par des heures à plier du linge ou à cuisiner des platées de macaronis. Et on le fait avec plaisir pour notre famille…

En fait, quand tu es maman, chaque seconde est comptée. Alors tu y vas par priorités…

Par exemple, entre t’épiler ou bercer ton bébé, y’a pas vraiment de choix à faire. Tu oublies vite pourquoi c’était si important pour toi d’être lisse, lisse, lisse.

Entre réconforter ton enfant en grosse poussée dentaire ou te faire une belle crinière, c’est vite choisi. Tu te dis que de toute façon, le shampoing sec a été inventé pour une raison. Tant qu’à l’avoir acheté, aussi bien tester son efficacité sur des cheveux bien graissés.

Entre mettre tes jeans ajustés ou enfiler tes pantalons ouatés, tu vises assurément le confort. Et tu es loin d’avoir tort.

Entre dormir pour essayer de recharger tes batteries pour une autre grosse journée ou faire l’amour intensément à ta tendre moitié, c’est peine perdue, la fatigue prend le dessus. Tu t’endors rapidement en t’imaginant dans un rêve érotique avec ton chum, ton amour et amant. Et ça te suffit. Oui oui!

Entre regarder ton enfant et t’émerveiller de tout ce qu’il apprend en si peu de temps ou te contempler dans le miroir longtemps pour te faire une belle ligne de sourcils, c’est évident que tu priorises ton petit. Et tu te consoles en te disant que de toute façon la mode est aux sourcils fournis. Une chance!

Tout ça c’est dans l’ordre des choses. Tu fais tous ces choix parce tu le sais que ça passe tellement vite et que ces moments-là ne reviendront pas.

Clairement, tu n’as pas envie de te dire un jour que tu étais trop occupée à te trimer le bikini, et que tu as loupé les premiers pas de ton mini!

Mais l’affaire c’est que tu manques de temps, alors évidemment tu commences à te négliger.

Et vient la culpabilité. Ce fameux sentiment qui vient d’office avec ta nouvelle vie de maman et qui sera dorénavant omniprésent. Tu te sens moche et poche. Mais sache qu’y a rien de plus faux que ça.

La femme que tu étais est encore là. C’est juste que pour le moment, elle met son costume de super maman. Et ça, selon moi, c’est vraiment sexy.

Alors s’il te plait, arrête de t’en vouloir.

Oui la maternité t’a changée, mais elle t’a surtout fait évoluer.

Tu n’es peut-être plus la jeune toujours prête à faire le party… mais tu sais maintenant comment organiser tes priorités.

Devenir une maman t’a ouvert le coeur sur un monde meilleur. Celui où le don de soi fait la loi. Celui oú l’amour de l’autre est le roi. Sois donc fière de ça!

Et une journée, prends deux minutes pour te maquiller. Tu verras, tu es toujours la même toi!

Ou bien un soir, dans le noir, envoie promener la fatigue et laisse-toi aller sans complexe ni retenue. Sache que ton chum comprend.

Et c’est évident qu’il ne t’a jamais trouvée aussi belle que maintenant parce que tu n’es plus seulement sa blonde, mais bien la mère de ses enfants! 

 

Signé: Sarah Durand, mamandejumeauxetprof (Instagram)

 

 

Si tu as aimé, clique ici pour t’inscrire à notre infolettre afin de ne rien manquer de notre populaire inspiration et information pour parents maternants!

 

Clique ici pour sauvegarder cette belle inspiration et encourager d’autres mamans

 

À la maman qui néglige son apparence-2

À la maman qui néglige son apparence – Clique ici pour lire ce texte motivant et inspirant en GRAND! https://jematerne.com/2020/01/20/a-toi-la-maman-qui-neglige-son-apparence/ #maman #enfants #bébé #naissance #accouchement

 

Collaboration spéciale

Les derniers articles par Collaboration spéciale (tout voir)